•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toitures en verdure

Immeuble dont le toit et les balcons sont recouverts de plantes.
De la verdure pour rafraîchir un édifice urbain. Photo: iStock

On voit éclore de plus en plus de toits verts en millieu urbain partout au Canada. C'est une option qui comporte de nombreux avantages environnementaux.

Un texte de Jessie St-Cyr

Quand on habite une grande ville où règne le béton, le retour des couleurs au printemps peut se faire attendre, surtout après la saison froide où les teintes de brun et de gris sont omniprésentes.

Après avoir planifié la visite du toit vert de deux entreprises à Edmonton, je m'imaginais un espace ressemblant à un jardin botanique. Des toits remplis de fleurs multicolores, d'arbres immenses et de toutes sortes de plantes. Un lieu paradisiaque ou les employés se réunissent pendant le lunch ou vont se ressourcer à la pause.

À ma grande surprise, il n'en est rien! Les toits verts que j'ai vus ont été installés pour des raisons économiques, environnementales, mais pas pour leur esthétique.

Trois types de toits verts

Intensif :

La toiture verte intensive est dotée d'un substrat plus profond qui nécessite une structure plus solide. On y retrouve une plus grande diversité de végétaux (arbres, fleurs, légumes) qui nécessite un entretien plus fréquent et de l'irrigation. Les coûts de construction et d'entretien sont plus élevés, et ce type de toit vert est généralement accessible aux résidents de l'immeuble.

Semi-intensif :

Le substrat est moins épais que celui de l'intensif et on y retrouve généralement des fleurs et des herbes. Le toit vert doit être entretenu, donc accessible.

Extensif :

La toiture verte extensive se caractérise par son faible poids, son coût plus abordable, le peu d'entretien qu'elle nécessite, la faible diversité de la végétation et par le fait qu'elle est rarement accessible aux résidents. En Alberta, on y retrouve généralement des plantes succulentes résistantes aux conditions arides, par exemple des sedums.

Petite plante verts entourée de roches.Un type de sedum sur le toit vert du Centre de la nature John Jensen à Edmonton. Photo : Radio-Canada / Jessie St-Cyr

Idéalement, pour un toit vert, on choisit des végétaux que l'on retrouve dans notre province!

Colin Bergeron, entomologiste et associé de recherche à l'Université de l'Alberta

Biodiversité

Nous avons rencontré Colin Bergeron, un entomologiste et associé de recherche à l'Université de l'Alberta, qui s'intéresse aux toits verts pour leur biodiversité.

Un homme est debout, souriant sur un toit vert.Colin Bergeron, entomologiste et associé de recherche à l'Université de l'Alberta. Photo : Radio-Canada / Jessie St-Cyr

Pour ses recherches, il place des pièges dans des fosses qui servent à attraper des insectes. Il peut ensuite les identifier et observer leur comportement dans la végétation du toit comparativement à la végétation au sol. Ceux qu'il a trouvés sur ce toit vert du centre-ville d'Edmonton sont typiques des Prairies.

Un tube de plastique inséré dans le sol entouré d'herbes pour capturer des insectes.Colin Bergeron nous montre un piège dans une fosse qu'il a installé sur un toit vert d'Edmonton. Photo : Radio-Canada / Jessie St-Cyr

Les insectes qu'il a trouvés dans des échantillonnages précédents, sur le toit vert du Centre de la nature John-Jansen, sont également des Prairies. Toutefois, il a observé des insectes plus caractéristiques de milieux humides et des espèces forestières. Ces résultats s'expliquent par le fait qu'un étang et un boisé se trouvent à proximité.

Après avoir analysé plusieurs toits verts, Colin Bergeron en vient à la conclusion qu'ils contribuent bel et bien à conserver et, même, à agrandir la biodiversité.

Les huit avantages des toits verts

La réduction des îlots de chaleur :
Selon Ressources naturelles Canada, quand on augmente le pourcentage de surface végétalisée d'un site ou d'un édifice, la température avoisinante peut diminuer de 8 degrés.

Des économies d'énergie :
Les toits verts atténuent les besoins en climatisation. En hiver, la couche de substrat augmente le facteur isolant du bâtiment et réduit les besoins de chauffage.

Une protection de la membrane du toit :
Les toits verts permettraient de prolonger la durée de vie des toitures, allant même jusqu'à la doubler.

Une diminution du niveau sonore :
Des expériences ont démontré qu'un substrat de 12 cm permet de réduire les bruits de 40 décibels.

La rétention des eaux pluviales :
Une étude réalisée par la ville de Portland, en Oregon, démontre que, si la moitié des immeubles du centre-ville étaient recouverts d'un toit vert, la décharge des eaux pluviales serait réduite de 11 % à 15 %.

Une meilleure qualité de l'air :
La présence de végétaux permet de diminuer les particules de poussière présentes dans l'air.

La biodiversité :
Les toits verts extensifs peuvent devenir un lieu de prédilection pour les plantes sensibles au piétinement et certaines espèces d'oiseaux et d'insectes.

Agriculture urbaine :
Le toit vert offre la possibilité d'aménager des potagers, des cultures biologiques et des jardins de fines herbes.

S'inspirer des experts!

En Autriche

Depuis 1989, la Ville de Linz a soutenu la création de plus de 200 toits verts en payant jusqu'à 30 % des coûts d'aménagement.

Au Japon

Le gouvernement métropolitain de Tokyo a mis en place, en 2001, un règlement qui oblige à construire un toit vert sur au moins 20 % du toit des nouveaux bâtiments privés de plus de 1000 mètres carrés et des bâtiments publics de plus de 250 mètres carrés.

À Chicago

Un projet de réduction des îlots de chaleur urbains a mené à l'installation d'un toit vert sur l'hôtel de ville. Depuis, les coûts de climatisation ont été réduits de près de 10 000 $ US par mois.

À Portland

Pour réduire les effets négatifs du ruissellement des eaux de pluie dans les cours d'eau, un programme promouvant l'utilisation des toits verts a été mis sur pied. Par ailleurs, depuis 2001, des subventions d'au moins 5000 $ US sont offertes pour l'installation de toits verts.

Alberta

Architecture