•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le bureau d’accueil touristique de Pointe-à-la-Croix rouvrira ses portes

Le bureau d'information touristique de Pointe-à-la-Croix
Le bureau d'information touristique de Pointe-à-la-Croix Photo: Radio-Canada

La Municipalité de Pointe-à-la-Croix fera revivre le bureau d'accueil touristique cet été. Elle en deviendra officiellement propriétaire sous peu, puisque la Chambre de commerce de la Gaspésie accepte de se départir du bâtiment pour taxes impayées depuis trois ans.

Un texte de Pierre Cotton, avec la collaboration de Brigitte Dubé

Fermé depuis deux ans, le bureau d'accueil a été endommagé par l'eau et requiert des réparations.

Le maire de Pointe-à-la-Croix, Pascal Bujold, montre les dommages causés par l'eau au bureau d'information touristique.Le maire de Pointe-à-la-Croix, Pascal Bujold, montre les dommages causés par l'eau au bureau d'information touristique. Photo : Radio-Canada

Jusqu'à présent, la Municipalité a réussi à amasser 26 000 $ sur un budget d'opération de 33 000 $. Près de la moitié de la somme provient d'un fonds de soutien de la MRC d'Avignon qui vient tout juste d'être confirmé. La Municipalité injecte 5000 $.

L'équipe du bureau touristique sera composée d'un superviseur et de trois employés, mais il manque encore 7000 $ pour assurer l'ouverture du début juin jusqu'à la fermeture en septembre.

Le maire de Pointe-à-la-Croix, Pascal Bujold, dit que le temps presse.

« On n’a eu aucune aide de Tourisme Gaspésie, déplore-t-il. C'est vraiment plate. C'est sûr qu'on manque de temps pour aller cogner aux portes. On vient juste de recevoir la résolution de la part de la Chambre de commerce. À partir de là, il faut vraiment montrer l'importance de notre bureau, rassembler les chiffres pour que l'année prochaine, on assure la pérennité du bureau d'information touristique. »

Pointe-à-la-Croix est un carrefour entre le Nouveau-Brunswick, le nord et le sud de la Gaspésie.Pointe-à-la-Croix est un carrefour entre le Nouveau-Brunswick, le nord et le sud de la Gaspésie. Photo : Radio-Canada

Changement de statut souhaité

Pointe-à-la-Croix tente également de faire changer le statut du bureau d'accueil touristique pour celui de bureau d'information touristique, ce qui lui procurerait un financement récurrent de Québec.

La Municipalité sollicite également le soutien des MRC de la Gaspésie. En moyenne, annuellement, 15 000 véhicules passent devant le bureau touristique, dont plusieurs proviennent des Maritimes et des États-Unis, note le maire.

La redistribution des touristes se fait par Pointe-à-la-Croix pour toute la Gaspésie, pas juste pour la Baie-des-Chaleurs.

Pascal Bujold, maire de Pointe-à-la-Croix

« Je pense que la MRC du Rocher Percé, peu importe l'endroit où on est dans la Gaspésie, peut bénéficier des services du bureau d'information touristique de Pointe-à-la-Croix, avance Pascal Bujold. C'est important que chaque MRC de la Gaspésie puisse le reconnaître. »

M. Bujold promet d’entreprendre des démarches au cours des prochains jours.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Tourisme