•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une solution potentielle pour régler la crise du logement en Ontario

Des organismes sans but lucratif propose une solution pour remédier à la crise du logement abordable en Ontario. Photo: Radio-Canada / Amara McLaughlin
Radio-Canada

L'Association du logement sans but lucratif de l'Ontario (ONPHA) et la Fédération de l'habitation coopérative du Canada ont dévoilé leur plan pour remédier au manque de logements abordables dans la province. Un engagement financier de 3,2 milliards de dollars par an pendant 10 ans de la part des trois paliers de gouvernements et du secteur du logement communautaire serait nécessaire.

Un texte de Lyne-Françoise Pelletier

Le plan intitulé An Affordable Housing Plan for Ontario fait quatre grandes recommandations qui aideraient près de 650 000 ménages ontariens au cours des dix prochaines années.

Recommandations clés :

  • construire 69 000 nouveaux logements abordales;
  • octroyer une aide financière à 311 000 ménages;
  • rénover 260 000 logements sociaux existants;
  • créer 30 000 logements avec services de soutien.

La facture totale est estimée à 32 milliards de dollars.

Qui paiera pour ce plan?

L'Association du logement sans but lucratif de l'Ontario a identifié deux sources de revenus potentielles pour le gouvernement provincial : les droits de cession immobilière et l'impôt sur la spéculation pour les non-résidents.

De plus, la province doit recevoir près de 7,4 milliards de dollars dans le cadre de la Stratégie nationale sur le logement du gouvernement fédéral.

Ce projet n'est possible que si les trois paliers de gouvernement s'engagent financièrement.

Marlene Coffey, directrice générale de ONPHA

Reste à convaincre les municipalités ontariennes qui ont mis en place leur propre plan pour pallier la crise du logement abordable.

C'est vraiment l'occasion de régler ce problème pour les générations futures.

Simone Swail, gestionnaire à la Fédération de l'habitation coopérative du Canada

Les chefs des trois principaux partis politiques ont reçu une copie du plan, affirment les portes-paroles des deux organismes sans but lucratif.

Elles espèrent que la question du logement abordable sera un des grands enjeux de la campagne électorale.

Toronto

Pauvreté