•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un feu de broussaille force l’arrêt d’un train dans le Nord-Ouest ontarien 

Des pompiers éteignent un feu près de la voie ferrée.
Les feux de broussailles sont souvent causés par une étincelle des roues de trains. Les pompiers de Shuniah ignorent ce qui a provoqué l,incendie de mercredi après-midi. Photo: Radio-Canada

Le train qui circulait sur les rails de la compagnie ferroviaire CP à Shuniah, près de Thunder Bay a dû s'arrêter temporairement mercredi après-midi. Un feu de broussaille a atteint la voie ferrée.

Le feu d’environ 6700 mètres carrés a été repéré par un pompier de Shuniah qui avait remarqué de la fumée en conduisant.

À l’instar d’autres régions du Nord-Ouest de la province, Shuniah est sous le coup d’une interdiction de faire des feux à ciel ouvert.

L’indice d’inflammabilité est très élevé en raison de l’absence de précipitations.

Pas de feu de camp pour la fête de la Reine

La foudre a allumé mercredi après-midi 10 nouveaux feux de forêt dans le Nord-Ouest.

Ces feux brûlent près de la frontière manitobaine dans le district de Kenora.

Deux des neuf incendies signalés sont contenus tandis que les sept autres brasiers ne sont pas encore maîtrisés, selon le ministère des Richesses naturelles et des Forêts (MRNF).

La fumée d'un feu de forêt est visible par-dessus la cime des arbresLa foudre a allumé des incendies mercredi dans le Nord-Ouest de la province. Photo : Radio-Canada

Des précipitations dans les districts de Dryden et de Kenora ont aidé à ramener l’indice d’inflammabilité à un niveau modéré, et à un niveau léger dans la région de Red Lake, Sioux Lookout et au nord des districts de Thunder Bay.

Malgré cette amélioration, l’interdiction de faire des feux à ciel ouvert demeure en vigueur, car les autorités craignent que la situation se détériore rapidement.

Avec moins de précipitation dans la partie sud de la région, Fort Frances et les districts de Thunder Bay ont vu les risques de feux de forêt augmenter au niveau élevé.

L’interdiction de feux à ciel ouvert couvre les districts de :

  • Kenora
  • Fort Frances
  • Dryden
  • Partie sud de Red Lake
  • Thunder Bay
  • Sioux Lookout
  • Rive nord du lac Supérieur dans le district de Nipigon

Ainsi, les campeurs peuvent seulement utiliser des appareils au gaz propane pour la cuisson et pour se réchauffer.

Un feu de camp avec un croix rouge d'interdictionLes feux de camp sont interdits dans les villes et les territoires où une interdiction de feux à ciel ouvert est en vigueur. Photo : Radio-Canada / Christian Molgat

Les barbecues au charbon et les hibachis sont interdits à moins d’être situés à l’intérieur d’un périmètre de 100 mètres d’un chalet ou dans un terrain de camping supervisé.

Les feux de camp sont toutefois interdits, à moins que les propriétaires de terrains les autorisent sous réserve de certaines conditions.

Situation dans le Nord-Est

Carte qui montre l'indice des feux de forêts dans le Nord-Est ontarien.La ville de North Bay a décidé d’interdire les feux de camp sur son territoire même si la province n’a pas encore annoncé de restriction en ce sens pour le Nord-Est. Photo : MRNF

Selon la carte interactive du MRNF, l’indice d’inflammabilité est modéré pour la région de Timmins, tandis qu’il devient élevé près de Sault-Sainte-Maire et pour les régions du Grand Sudbury et de North Bay.

Cadran de couleur identifiant les risques de feux à North Bay.La page Web de la ville de North Bay montre un cadran qui interdit les feux de camp sur son territoire. Photo : Ville de North Bay

C’est pourquoi la Ville de North Bay a interdit les feux de camp sur son territoire à la veille du long congé de mai.

Conditions météorologiques

Environnement