•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

GoFundMe gardera 500 000 $ de dons faits aux Broncos de Humboldt

Le résumé de Yessica Chavez

Les 15 millions de dollars amassés dans la foulée de l'accident d'autocar des Broncos de Humboldt iront directement aux survivants de la tragédie et aux proches des victimes, à l'exception de près de 500 000 $ retenus par la plateforme de financement GoFundMe.

En 12 jours, 142 000 personnes avaient contribué à la campagne de financement participatif GoFundMe, lancée par une habitante de Humboldt, qui a permis d'amasser 15 185 700 $. Il s'agit de la plus grande campagne de finacement canadienne du genre.

GoFundMe explique conserver 2,9 % du montant total amassé, en plus de 30 cents par don, pour avoir assuré le transfert sécuritaire des fonds et pour couvrir les frais de traitement de transactions par une tierce partie.

Rectificatif : Une version précédente du texte indiquait à tort que GoFundMe conserve 30 % de chaque don. Il s'agit plutôt de 30 cents par don.

Jeudi, le président des Broncos de Humboldt, Kevin Garinger, et Scott Thomas, le père d'une des victimes de l'accident du 6 avril, ont décrit comment les 15 millions de dollars recueillis durant la campagne de financement seront distribués.

Après les déductions perçues par GoFundMe, l’équipe des Broncos s’attend à distribuer 14 676 373 $ pour cette cause.

C’est un juge de la Cour du Banc de la Reine de Regina qui supervisera et approuvera les montants à verser, lesquels seront déterminés par un comité. Une audience se tiendra également sur cette question.

Selon la proposition de l’équipe, un échéancier sera créé pour l’attribution des fonds et la mise en oeuvre d’autres procédures.

L’équipe dit ainsi suivre la Loi sur les appels informels au public qui a comme objectif de réglementer les collectes de fonds spontanées. La loi s'applique aux collectes de fonds organisées de manière informelle ou spontanée et non à celles organisées par des organismes caritatifs en vertu de la Loi sur l'impôt.

Les dirigeants de l’équipe disent avoir déjà mis en marche leur plan, mais que le processus durera au moins quelques mois.

Nous avons informé les familles du processus légal, tout comme notre engagement à nous assurer que leurs besoins financiers sont respectés.

Kevin Garinger, président, Broncos de Humboldt

Scott Thomas dit ne pas s'inquiéter de la gestion par l'équipe des sommes recueillies. « Dès le tout début, les Broncos de Humboldt ont été là pour nous », souligne-t-il. « Nous sommes tous très rassurés et à l'aise à l'égard du processus en marche. »

Les Straschnitzki, dont le fils Ryan a été paralysé par la collision, estiment que l'argent devrait être divisé en parts égales entre les 29 familles.

Les dirigeants de l’équipe rapportent que le processus est bien entamé, avec l'aide d'avocats qui leur offrent gratuitement leurs services, et qu'il pourrait s'étirer sur trois mois.

« C'est le genre de choses que nos familles gèrent en ce moment. Nous sommes patients, nous nous sentons en sécurité, nous sommes confiants et nous soutenons les Broncos et tout ce qu'ils font », conclut Scott Thomas.

Une autre fondation

L’équipe continuait tout de même à accepter des dons par l’entremise d’un organisme à but non lucratif, la Humboldt Strong Community Foundation.

Cette fondation vise à soutenir les joueurs, les employés, les familles et les bénévoles de l’équipe de hockey junior.

Le fils de Scott Thomas, Evan Thomas, est né à Saskatoon et venait d’une famille passionnée de hockey. M. Thomas est à la tête des Blazers de Saskatoon de la Ligue de hockey midget AAA de la Saskatchewan.

Avec les informations de La Presse canadienne

Saskatchewan

Société