•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les libéraux demandent à Élections Ontario d'enquêter sur un souper bénéfice auquel Doug Ford a participé

Doug Ford couvert de gouttes de pluie.
Le chef conservateur ontarien, Doug Ford Photo: La Presse canadienne / Aaron Vincent Elkaim

Le Parti libéral de l'Ontario a déposé une plainte jeudi à Élections Ontario. Le chef conservateur Doug Ford a participé à un souper-bénéfice le mois dernier à Toronto, en violation présumée des règles électorales.

Selon une disposition de la Loi ontarienne sur le financement des élections entrée en vigueur en 2017, aucun ministre ou chef de parti n’a le droit de participer à une telle collecte de fonds.

Le chef conservateur a indiqué qu'il avait été mal informé par l’organisateur du souper-bénéfice sur la nature de l'événement et qu'il a été « congédié de l’équipe de campagne ».

Tout don recueilli lors de l’événement va être remis à son donateur et nous n’accepterons pas d’argent de ces donateurs [pour le reste de la campagne].

Melissa Lantsman, attachée de presse de Doug Ford
Un bandeau annonçant le dossier de Radio-Canada sur les élections provinciales en Ontario

À lire aussi :


Un souper qui remonte au 29 avril

L'attaché presse de Doug Ford, Melissa Lantsman avait affirmé plus tôt : « Doug Ford et le Parti progressiste-conservateur de l’Ontario adhèrent toujours aux règles de financement d’Élections Ontario et nous avons signalé l’infraction ».

Elle a précisé que des mesures ont été prises pour éviter qu'une telle situation ne se reproduise, sans donner de détails.

Le souper-bénéfice a eu lieu le 29 avril, mais c'est seulement après avoir été contactés par le Toronto Star plus tôt cette semaine que les conservateurs ont limogé l'organisateur de l'événement.

Les adversaires politiques réagissent

Les chefs libérale et néo-démocrate ont toutes les deux réagi à la controverse.

À Toronto, la chef du NPD, Andrea Horwath a parlé d'une situation choquante.

À Ottawa, la chef du Parti libéral, Kathleen Wynne a qualifié la situation de troublante.

Nous connaissons tous la Loi. Nous savons lorsque nous allons à un événement s'il s'agit d'une collecte de fonds ou non. Nous n'allons pas à ce genre d'événement, car ce n'est pas permis par la Loi.

Kathleen Wynne, chef, Parti libéral de l'Ontario

Politique provinciale

Politique