•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Baleines noires : les traversiers de Marine Atlantique aux aguets

Marine Atlantique dit que les passagers doivent s'attendre à ce que la traversée soit plus longue durant la migration des baleines noires.
Un traversier de Marine Atlantique dans le détroit de Cabot Photo: Marine Atlantique

Les traversiers qui font la navette entre la Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve sont particulièrement attentifs, ces jours-ci, aux baleines noires qui pourraient se trouver dans le détroit de Cabot, qui sépare les deux provinces.

Le ministère des Pêches et des Océans du Canada a repéré, plus tôt cette semaine, une première baleine noire à l’est du Cap-Breton, non loin du détroit de Cabot.

Marine Atlantique, qui exploite les traversiers entre le Cap-Breton et l’île de Terre-Neuve, dit avoir reçu la confirmation que le troupeau de baleines noires a quitté son aire d’hivernage au large de Cape Cod, au Massachusetts. Il devrait traverser le détroit de Cabot au cours des prochaines semaines.

Le détroit de Cabot se trouve entre le Cap-Breton et l'île de Terre-Neuve

Le directeur de la flotte de Marine Atlantique a rencontré des représentants de Pêches et Océans Canada et de Transports Canada mardi.

« Ils nous ont dit que les baleines se dirigent vers leur zone d’alimentation [dans le golfe du Saint-Laurent] et transiteront par le détroit de Cabot », affirme Darrell Mercer, de Marine Atlantique.

Ils nous ont dit d’être particulièrement attentifs. Nous avons bien sûr des gens qui exercent une surveillance constante pour tenter de repérer des baleines dans la zone.

Darrell Mercer, Marine Atlantique

Si des baleines sont repérées, elles doivent être signalées sans délai au gouvernement fédéral qui mettra en branle des mesures de protection.

Ces mesures comprennent la réduction de la vitesse de navigation des navires dans les zones où se trouvent les baleines. Ainsi, les traversiers de Marine Atlantique pourraient devoir réduire leur vitesse de 16 noeuds environ (26,6 km/h) à 10 noeuds (18,5 km/h), ce qui aurait un impact sur la durée des traversées et les horaires.

« Si nous devons agir en ce sens pour protéger les baleines, nous le ferons », assure Darrell Mercer.

Un transit rapide l'an dernier

Marine Atlantique se tenait prête à réduire la vitesse de ses navires l’automne dernier lors de la migration des baleines noires vers le sud, mais n’a pas eu à le faire parce que les baleines ont traversé rapidement le détroit de Cabot, selon les relevés aériens.

Une baleine noire de l'Atlantique nord femelle et son baleineau dans l'océan Atlantique au large de la frontière entre la Floride et la Géorgie, en février 2009.Les baleines noires ont traversé le détroit de Cabot sans s'y attarder l'an dernier. Photo : Associated Press / Aquarium de Nouvelle-Angleterre

Des restrictions seront imposées aux pêcheurs lorsque les baleines arriveront dans le golfe du Saint-Laurent, mais Pêches et Océans Canada a précisé, mardi, que la pêche pouvait continuer sans changement pour l’instant.

Dix-huit baleines noires de l’Atlantique ont été trouvées mortes, l’an dernier, dans le golfe du Saint-Laurent ou au large de la côte est américaine. Leur mort a été attribuée à des collisions avec des navires ou à l’empêtrement dans des filets de pêche.

Avec les renseignements de Joan Weeks, CBC

Nouveau-Brunswick

Environnement