•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grève au casino Caesars de Windsor : les travailleurs se prononceront vendredi sur l'entente de principe

Pancarte de grève posée contre un muret du casino Caesers.
Le syndicat qui représente les employés du casino Caesars et la direction de l'établissement ont conclu une entente de principe. Photo: CBC / Kaitie Fraser
Radio-Canada

Le syndicat qui représente les employés du casino et la direction de l'établissement ont conclu une entente de principe qui pourrait mettre fin à près de six semaines de grève à Windsor.

C'est ce qu'a d'abord indiqué la section locale 444 d'Unifor sur les médias sociaux tôt jeudi matin.

Les quelque 2300 employés sont en grève depuis le 6 avril après avoir rejeté une première entente de principe. Les principaux points de litige touchent les salaires et la sécurité d'emploi.

Selon le président de la section locale 444 d'Unifor, les négociations n'ont pas été faciles puisqu'il s'agit du deuxième accord entre les parties.

Piquet de grève à côté du casino Caesars de Windsor.Certains employés du piquet de grève chantaient et manifestaient leur joie jeudi matin. Photo : CBC / Kaitie Fraser

David Cassidy est toutefois confiant que les membres vont aimer cette entente, sans en dévoiler les détails.

Après 42 jours de grève, nous sommes contents de les avoir de retour au travail. Nous voulons vraiment mettre ça derrière nous.

David Cassidy, président de la section locale 444 d'Unifor

Les salariés vont pouvoir se prononcer sur la question lors du vote de ratification qui aura lieu vendredi, à 10 h, au centre WFCU.

M. Cassidy souligne aussi que des rencontres vont avoir lieu jeudi avec la direction du casino pour discuter des conditions logistiques de la réouverture des installations.

Au début du mois, le casino a annulé les spectacles et les réservations d'hôtels jusqu'au 31 mai.

En attendant de ratifier l'entente, les salariés continuent à faire du piquetage, a indiqué Unifor.

Windsor

Relations de travail