•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD et les libéraux réclament une enquête policière sur les données volées

Simmer Sandhu avec Doug Ford.
Simmer Sandhu avec Doug Ford Photo: Twitter

Doug Ford a dû répondre à des questions épineuses jeudi, alors que les libéraux et les néo-démocrates réclament une enquête de la police et d'Élections Ontario concernant des allégations envers le candidat déchu de la circonscription de Brampton-Est.

Simmer Sandhu a brusquement démissionné mercredi soir, quelques heures après que son ancien employeur eut annoncé qu'il enquêtait sur une violation de données internes touchant 60 000 clients.

Au cours des dernières années, leurs noms, leurs adresses postales et, dans certains cas, leurs numéros de téléphone ont été volés au bureau de la société 407 ETR, qui possède et exploite l'autoroute à péage 407.

Un représentant de l'entreprise n'a pas précisé qui faisait l'objet de cette enquête, mais a confirmé que M. Sandhu travaillait pour la société il y a encore environ deux mois. Il y a travaillé durant neuf ans.

Sur son compte Twitter, M. Sandhu explique avoir eu vent d'allégations concernant sa vie professionnelle et sa mise en candidature pour le Parti progressiste-conservateur pour la circonscription de Brampton-Est.

« Ces allégations sont totalement infondées et je les nie absolument », écrit-il.

Il a démissioné, mais ajoute qu'il se défendra vigoureusement, mais précise : « je crois qu'il est impossible pour moi de continuer comme candidat conservateur à Brampton-Est en faisant cela [se défendre] ».

Enquêtes demandées par le NPD et les libéraux

Jeudi, le NPD et les libéraux ont demandé à Élections Ontario de déterminer si des candidats conservateurs ont eu accès aux données et quelle utilisation a été faite de l'information.

La chef Andrea Horwath a indiqué qu'il reste beaucoup plus de questions que de réponses dans cette affaire.

La chef libérale Kathleen Wynne a demandé à Doug Ford d'agir avec transparence dans ce dossier et de dévoiler toutes les informations qu'il a dans ce dossier.

Les deux chefs réclament aussi une enquête policière parallèle.

Doug Ford dans l'eau chaude

Lors de son passage à Cambridge jeudi, Doug Ford a été pressé de questions par les journalistes. Il a de nouveau assuré avoir agi rapidement.

Notre parti examine tout ça. Nous avons remplacé le candidat immédiatement. J'ai agi dès que j'ai été mis au courant. Nous allons de l'avant avec un nouveau candidat.

Doug Ford, chef, Parti progressiste-conservateur de l'Ontario

Il a aussi été questionné sur sa participation à un souper-bénéfice le mois dernier à Toronto, en violation présumée des règles électorales.

Ce matin, le Parti libéral de l'Ontario a déposé une plainte à Élections Ontario en lien avec ce souper. Jeudi, Doug Ford s'est défendu en disant qu'il avait été « mal informé ».

Le Parti a nommé Sudeep Verma comme nouveau candidat pour remplacer M. Sandhu.

Réaction du Parti libéral

Dans un communiqué envoyé par courriel, la coprésidente de la campagne libérale, Deb Matthews, dit que les « allégations à l'encontre du candidat conservateur de Brampton-Est, Simmer Sandhu, sont très troublantes ».

Elle ajoute que si ces allégations sont avérées, cela touchera le Parti en entier, qui pourrait « détenir des renseignements personnels volés et les utiliser pour un avantage politique ».

La chef libérale a réagi d'Ottawa.

Les Ontariens doivent savoir quel est le processus de vérification des candidats des conservateurs et comment une telle situation peut survenir.

Kathleen Wynne, chef, Parti libéral de l'Ontario

Réaction du Nouveau Parti démocratique

La chef du Nouveau Parti démocratique de l'Ontario en campagne électorale.La chef du Nouveau Parti démocratique de l'Ontario en campagne électorale Photo : Radio-Canada

La chef du NPD, pour sa part, croit qu'une enquête policière s'impose.

Cette histoire soulève plus de questions qu'elle n'apporte des réponses... Est-ce que les informations volées ont été un facteur dans la course au leadership de Doug Ford? Qu'est-ce que Doug Ford a fait, en tant que chef du Parti, pour assurer un suivi? Est-ce qu'il a contacté le commissaire à l'information et à la protection de la vie privée? Est-ce qu'il a contacté la police? Doug Ford doit répondre à bien des questions.

Andrea Horwath, chef, Nouveau Parti démocratique de l'Ontario
Un bandeau annonçant le dossier de Radio-Canada sur les élections provinciales en Ontario

Politique provinciale

Politique