•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Côte-Nord manque aussi de médecins de famille

Centre intégré de santé et de services scoiaux de la Côte-Nord
Les bureaux du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord à Baie-Comeau Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

La seule unité de médecine familiale de la Côte-Nord à Baie-Comeau cherche toujours à attirer six médecins résidents et cela occasionne des retards dans les suivis de certains patients.

À l'unité de médecine familiale de la Côte-Nord à Baie-Comeau, on compte deux médecins résidents sur un total possible de huit, selon la Dre Valérie Thériault.

Les étudiants qui ont terminé leur doctorat en médecine et qui veulent pratiquer la médecine familiale doivent travailler deux ans en résidence dans des unités de médecine familiale.

Cheminement des futurs médecins :

Dans le cadre de leur formation, les aspirants médecins doivent, après leurs cours, passer par l’étape de l’externat. Durant cette étape, ils font des stages et essaient différentes spécialités, ce qui inclut la médecine familiale.

Ensuite, ils vont faire leur résidence. Les résidents en médecine familliale doivent rester deux ans en région après avoir complété leurs études à l’extérieur de l’Est-du-Québec.

« Chaque résident prend ses propres patients en charge, explique Valérie Thériault. Il en a environ 100 à 150 lorsqu'il termine sa résidence. Quand ces résidents-là quittent, les patients se retrouvent sans médecin. »

La Dre Valérie Thériault, médecin de famille à l'UMF de Manicouagan, photographiée dans un cabinet de consultation.La Dre Valérie Thériault, médecin de famille à l'UMF de Manicouagan. Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

« L'idéal, ce serait de pouvoir leur attribuer tout de suite un nouveau résident, poursuit la Dre Thériault. Mais si on passe de six résidents à deux, on se rend bien compte que l'ensemble des résidents qui arrivent ne pourront pas absorber l'ensemble de ces résidents-là. »

Au Québec, il y a actuellement 65 postes disponibles de médecins résidents spécialisés en médecine familiale, selon le Service canadien de jumelage des résidents. La majorité de ces postes sont en régions.

D'après les informations d'Olivier Roy-Martin

Côte-Nord

Santé