•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un écart salarial 2 fois moindre qu'il y a 40 ans entre les femmes et les hommes au Canada

Une jeune femme qui travaille à un ordinateur.
La disparité des revenus entre les femmes et les hommes a diminué de moitié au pays de 1976 à 2015, selon Statistique Canada. Photo: Radio-Canada
La Presse canadienne

La disparité des revenus entre les femmes et les hommes a diminué de moitié de 1976 à 2015 au pays, selon Statistique Canada, mais cet écart s'est surtout réduit au cours des 20 premières années, pour se stabiliser par la suite.

En dollars constants de 2015, la différence entre le revenu personnel moyen des femmes et celui des hommes est passée de 32 300 $ en 1976 à 16 100 $ en 2015, révèle Statistique Canada dans son étude « Le bien-être économique des femmes au Canada ».

L’agence note que la diminution de cette disparité économique est due principalement à une augmentation du revenu personnel moyen des femmes.

Pendant cette période de 40 ans, la majeure partie de la croissance du revenu personnel chez les femmes était attribuable à leurs gains d'emploi, souligne Statistique Canada. Les Canadiennes ont ainsi connu une hausse de 59 % de leurs gains d'emploi. Cette augmentation a atteint 81 % chez les femmes de 25 à 54 ans.

Au cours de la même période, les gains d'emploi ont diminué de 8 % pour l'ensemble des hommes et de 5 % pour les 25-54 ans.

De la même façon, la part du revenu familial provenant de l'emploi d'une femme âgée de 25 à 54 ans a augmenté de 22 points de pourcentage de 1976 à 2015, pour atteindre 47 %. Les femmes ramènent donc à la maison près de la moitié du revenu familial, comparativement au quart il y a 40 ans.

« Au fur et à mesure que la participation des femmes à la population active a augmenté, il en a été de même pour leur propre bien-être économique et celui de leur famille », résume Statistique Canada. « Le revenu personnel des femmes s'est accru, principalement en raison de leurs gains d'emploi, et celui-ci constitue maintenant une part plus importante du revenu familial. »

Par contre, Statistique Canada souligne que le type de famille est un déterminant important du bien-être économique des femmes. « Les femmes ont tendance à être économiquement vulnérables à l'extérieur du mariage et de l'union libre, en particulier lorsque ces relations ont pris fin », note-t-on.

Ainsi, le revenu moyen des mères seules en 2015 était de 53 800 $, soit 27 900 $ de moins que celui des pères seuls (81 700 $). De même, le revenu moyen des femmes célibataires sans enfants était inférieur de 8700 $ au revenu moyen des hommes seuls (36 600 $ contre 45 300 $).

Économie