•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un terrain de soccer en cadeau pour le bonheur des enfants

Inauguration du terrain de soccer de l'école l'Envolée de Windsor

Les élèves de l'école élémentaire l'Envolée de Windsor, dans le Sud-Ouest de l'Ontario, ont désormais un terrain de soccer gazonné grâce au don généreux d'anciens membres du personnel de l'établissement.

Un texte de Marine Lefèvre

La journée était parfaite pour procéder à l'inauguration de ce rectangle de pelouse tant convoité.

« Cela fait un mois que les élèves demandent tous les jours s'ils peuvent y aller », explique le directeur Christian Gravel.

Les quelque 230 élèves rassemblés dans la cour se sont assis sagement sur l'asphalte à quelques mètres de l'endroit.

« On a tellement attendu, on s'est tellement préparés... que le moment est venu, on va en profiter... C'est notre moment de gloire... », expliquaient les paroles de la chanson spécialement préparées pour l'occasion par les 6e année.

Six personnes souriantes après avoir coupé un rubal lors d'une cérémonie d'inaugurationDes élèves et le directeur de l'école, Christian Gravel (au centre), étaient accompagnés de (g à d) Nora Barachelli, représentante de Blooming Gardener, Guillaume Teasdale, conseiller scolaire, Rino Bortolin, conseiller municipal, et Michael Darroch, coprésident du conseil d'école, ont coupé le ruban. Photo : Radio-Canada / Marine Lefèvre

Un héritage bien utilisé

Cela fait près de 10 ans que l'école et le conseil des parents cherchent à améliorer la cour de l'établissement en organisant toute sorte de collectes de fonds.

« Pour tout ce qui concerne la cour d’école, les fonds doivent être prélevés par les parents. Ce n’est pas seulement l’aménagement, mais aussi l’entretien de la cour d’école. On parle d’un financement de 15 000 $ », souligne M. Gravel.

Mais il y a quelques semaines, l'affaire a pris une toute direction grâce au généreux geste d'anciens employés de l'école qui ont décidé de faire un don de 6000 $ pour le projet.

« On a eu un héritage. La personne qui est décédée et qui enseignait aimait beaucoup les élèves », explique la donatrice qui souhaite garder l'anonymat.

On voulait faire quelque chose pour la communauté, alors on a donné à l’école qui était la plus proche de nous en son honneur.

La donatrice anonyme

L'argent va servir à acheter les filets de soccer. La pelouse, plantée l'automne dernier, a été offerte par Blooming Garderner, une entreprise de paysagistes locale.

Un garçon et une fille tiennent un ballon sur une pelousePeter Waters et Zarhaa Snour ont hâte de profiter en toute sécurité de ce nouveau terrain de soccer. Photo : Radio-Canada / Marine Lefèvre

Jouer sans bobos

Cet ajout à la cour de récréation fait l'unanimité chez les élèves. Zarhaa Snour est particulièrement enthousiaste.

« Le terrain de soccer va tout changer. On a plus d'espace, on va bien jouer et ça va améliorer notre jeu », explique-t-elle.

Son camarade Peter Waters souligne, comme tant d'autres, que ce terrain, c'est aussi la fin des blessures.

« Avant on jouait sur l'asphalte, ça abîmait les ballons. Quand on tombait, on se faisait mal aux jambes et aux bras. Maintenant avec le gazon, les passes vont être meilleures et, avec les filets, les ballons vont moins sortir ».

Ce souci de voir les enfants jouer en toute sécurité a aussi été une source de motivation pour les donateurs anonymes.

« Moins de bobos, plus de plaisirs. Ça va être beaucoup mieux pour eux. Ce sont des enfants qui adorent jouer au soccer », notent-ils.

Aujourd'hui, après la coupure du ruban, seuls quelques élèves ont pu fouler le terrain de soccer, histoire de prendre quelques photos pour immortaliser le moment. Les autres devront attendre que le terrain détrempé par la pluie de ces derniers jours sèche un peu.

Éducation

Société