•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de nouveau pont sur la 309 à Notre-Dame-du-Laus avant la fin de 2020

Des blocs de bétons empêchent les automobilistes d'accéder au pont enjambant la rivière Saint-Denis sur la route 309, à Notre-Dame-du-Laus.
Le pont enjambant la rivière Saint-Denis sur la route 309, à Notre-Dame-du-Laus, est fermé depuis novembre 2016.. Photo: Radio-Canada

Les automobilistes et camionneurs qui empruntent la route 309 entre les municipalités de Val-des-Bois et Notre-Dame-du-Laus pourront cesser d'emprunter une voie de contournement à la fin de 2020, soit plus de quatre ans après la fermeture du pont qui enjambe la rivière Saint-Denis.

Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports (MTMDET) a annoncé que le pont sera reconstruit. La démolition du tablier actuel se fera d'ici la fin de 2018 et la construction de la nouvelle structure débutera en 2020 et s'échelonnera sur une période de 7 ou 8 mois.

Selon le maire de Notre-Dame-du-Laus, Stéphane Roy, le ministère jonglait avec trois options possibles, soit la reconstruction du pont au même endroit, la construction d'une nouvelle structure ailleurs ou le maintien et l'amélioration du chemin de contournement mis en place en 2016. Les impacts pour l'environnement et pour les résidents ont été étudiés pour les trois options.

Bien qu'il accueille avec enthousiasme la décision du ministère, M. Roy aurait aimé qu'une décision soit prise plus rapidement.

On a trouvé le délai passablement long. On s'attendait à un délai plus court.

Stéphane Roy, maire de Notre-Dame-du-Laus

Les résidents qui habitent sur la route de contournement se plaignent depuis novembre 2016 de l'achalandage, des bruits de moteur et des excès de vitesse. Le maire trouve dommage que ces citoyens doivent cohabiter avec la circulation pour deux années supplémentaires. Une fois la route 309 rouverte, des travaux de correction seront apportés sur la voie de contournement.

Certains camionneurs à qui le ministère a interdit de rouler sur la voie de contournement en raison de leurs poids doivent emprunter un détour d'une quarantaine de kilomètres.

Le MTMDET rencontrera les citoyens de Notre-Dame-du-Laus et de Val-des-Bois le 6 juin prochain pour leur expliquer le projet.

Avec les informations de Pascal Charlebois

Ottawa-Gatineau

Justice et faits divers