•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Doug Ford promet de réduire le prix de l'essence

Doug Ford promet de réduire le prix de l'essence à la pompe.
Doug Ford a fait sa promesse devant une station-service d'Oakville, en banlieue de Toronto. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le chef conservateur ontarien, Doug Ford, s'engage à réduire les tarifs à la pompe d'environ 10 cents le litre, s'il est élu le 7 juin.

Un texte de Julie-Anne Lamoureux

Pour y arriver, M. Ford dit qu'il sortirait l'Ontario du marché du carbone et réduirait la taxe provinciale sur le carburant de 5,7 cents le litre.

Le marché du carbone a rapporté à l'Ontario des revenus de près de 2 milliards de dollars l'an passé et la taxe sur le carburant, environ 2,7 milliards de dollars.

Doug Ford n'explique pas précisément comment il s'y prendrait pour gérer cette importante perte de revenus.

Il soutient néanmoins qu'en remettant de l'argent dans les poches des contribuables, il stimulerait l'économie.

Les contribuables auront plus d'argent dans leurs poches. Ils vont donc dépenser et stimuler l'économie. C'est notre plan.

Doug Ford, chef du Parti progressiste-conservateur de l'Ontario
Un bandeau annonçant le dossier de Radio-Canada sur les élections provinciales en Ontario

Impact sur les villes?

Une portion importante des revenus de la taxe sur l'essence est remise aux municipalités pour des investissements en transport en commun. Il s'agit de millions de dollars chaque année.

Dans un communiqué de presse, les conservateurs indiquent que les municipalités continueront de recevoir leur part de la taxe sur l'essence.

Elles ne seront pas soumises à une diminution correspondante de leurs paiements de transfert en raison de cette réduction.

Parti progressiste-conservateur de l'Ontario

Réactions

Le Nouveau Parti démocratique estime que le plan de Doug Ford n'est pas complet et que le chef progressiste-conservateur doit être honnête avec les Ontariens.

Il ne dit pas aux gens ce qu'il va leur enlever. Il donnera d'une main des choses et les reprendra de l'autre main.

Andrea Horwath, chef, Nouveau Parti démocratique de l'Ontario

Politique provinciale

Politique