•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pendant le ramadan, faites attention à vos repas

On voit plusieurs plats colorés sur une table et une main qui se sert une part.
L'experte en nutrition Arooj Hayat dit que les aliments riches servis à la ruppure du jeûne pendant le ramadan peuvent laisser une sensation de léthargie. Photo: Radio-Canada

Le temps où les musulmans jeûnent durant un mois est arrivé. Le ramadan, de son nom, débute jeudi au Canada. Une experte en nutrition qui jeûne elle-même donne quelques conseils pour maintenir une alimentation saine et une bonne forme physique pendant cette période.

C’est plus que simplement jeûner.

Arooj Hayat, experte en nutrition

L'experte en nutrition Arooj Hayat, du Grand Vancouver, dit que cette période de l’année est un moment où l’on privilégie les rassemblements en famille, les liens avec la communauté et la connexion spirituelle avec Dieu.

Avec la croyance en un seul Dieu, les prières quotidiennes, l'aumône et le pèlerinage à La Mecque, ce mois sacré fait partie des cinq piliers de l’Islam. Plutôt que de prendre des repas durant la journée, tout au long de ce mois, les pratiquants se restreignent à manger et à boire à l’aube et au coucher du soleil.

En plus du changement de la fréquence de l’alimentation, le mois du ramadan est une période de l’année où le rythme des pratiquants ralentit au profit d'une meilleure connexion spirituelle. Toutefois, prendre soin de son esprit ne devrait pas se faire au détriment de sa santé physique, rappellent les experts en nutrition.

Continuer à manger équilibré

L'experte en nutrition Arooj Hayat explique que certains plats traditionnels consommés à l'iftar, l'heure de la rupture du jeûne, comme les viandes rôties, les currys, le riz au beurre, les fritures et les desserts sucrés peuvent rapidement mettre la personne dans un état léthargique.

Mme Hayat recommande plutôt de consommer des grains entiers, des fruits, des légumes et des protéines à digestion lente comme le yaourt, les viandes maigres et le poisson.

La farine d’avoine, qui est une habitude à l'heure du petit déjeuner, est aussi un très bon choix pendant le ramadan.

Arooj Hayat, experte en nutrition

L’exercice physique

Quant au maintien de la forme physique, Mme Hayat conseille de s'inspirer des athlètes professionnels tout en adaptant leurs méthodes à son rythme.

Elle fait remarquer que l'athlète olympique Ibtihaj Muhammad a jeûné pendant ses séances d'entraînement intenses, tout comme de nombreux joueurs de football musulmans lors de la Coupe du monde de la FIFA 2014.

C'est incroyable, ce que le corps humain est capable de faire pendant le jeûne.

Arooj Hayat, experte en nutrition

L’experte en nutrition dit qu’il est préférable de faire une heure ou deux de sport avant la rupture du jeûne et boire de l’eau par la suite plutôt que l’inverse.

Elle recommande aussi de maintenir une activité cardio assez faible et de mettre l’accent sur l’entraînement musculaire et les étirements comme le pilates et le yoga.

Colombie-Britannique et Yukon

Croyances et religions