•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 15 mai est désormais la Journée du livre en Alberta

Un éditeur discute avec le ministre de la Culture et du Tourisme, Ricardo Miranda. Le ministre tient un magazine dans la main. Derrière lui, une foule regarde les stands de livres.
Le ministre de la Culture et du Tourisme, Ricardo Miranda (à droite), a inauguré la première Journée du livre en Alberta. Photo: Gouvernement de l'Alberta

Le gouvernement de l'Alberta a lancé le 15 mai sa première Journée du livre pour mettre en valeur les maisons d'édition de la province.

Le ministre de la Culture, Ricardo Miranda, veut ainsi « reconnaître l'importance de l'industrie dans la préservation et le partage de la culture albertaine avec le monde, comme dans la contribution à la croissance économique et la diversité de la province ».

Les livres sont un régal pour l'esprit.

Ricardo Miranda, ministre de la Culture de l'Alberta

Un geste très apprécié par les éditeurs. « C'est très important pour nous d'être une industrie reconnue au même titre que les autres, car nous participons activement à l'économie de l'Alberta et à son tissu culturel », a déclaré Alexander Finbow, le président de l'Association des éditeurs de livres de l'Alberta, après l'annonce du ministre faite à Edmonton.

La Journée du livre montre aux Albertains les merveilleuses ressources qui existent dans leur propre arrière-cour.

Alexander Finbow, président de l'Association des éditeurs de livres de l'Alberta

Une journée, oui, une aide financière...

Le ministre de la Culture a déclaré vouloir poursuivre les discussions pour mieux soutenir l'industrie.

L'année dernière, l'Association des éditeurs de livres de l'Alberta, fondée en 1975 pour soutenir les maisons d'édition locales, a publié une proposition de financement de 15 millions de dollars sur trois ans. Une demande classée sans suite, ce financement n'ayant pas été inclus dans le budget de 2018.

L'industrie du livre en Alberta... selon les chiffres de l'Association des éditeurs :

  • En 2016, elle correspondait à plus de 18 millions de dollars du PIB de la province et employait plus de 170 personnes.
  • Elle a vu le jour en 1969, avec l'ouverture de l'University of Alberta Press, suivi de Hurting Publishing en 1972.
  • La province a compté jusqu'à 45 maisons d'édition au milieu des années 90. Un nombre revu à la baisse aujourd'hui, avec 28 éditeurs actifs.

Cela fait plus de 10 ans que l'Association essaie de recueillir des fonds, sans jamais y parvenir.

un homme prend un livre sur un étal, alors qu'il a déjà son autre main plein d'ouvrages. Derrière lui, des personnes regardent les livres présentés par les éditeurs, sur leurs stands.L'industrie moderne de l'édition du livre a commencé dès 1969 en Alberta. Photo : Gouvernement de l'Alberta

En 2016, selon Statistique Canada, 69 % des livres publiés au Canada provenaient de maisons d'édition de l'Ontario, suivi à 25 % par le Québec, puis à 3,5 % par la Colombie-Britannique.

À écouter : Journée mondiale du livre et du droit d'auteur

Alberta

Livres