•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Salaweg ira cultiver ses algues dans la baie de Paspébiac

La responsable de Salaweg, Sandra Autef, broie des laminaires sucrées en vue d'en faire de la « relish de la mer», un des produits commercialisés par Salaweg.
La responsable de Salaweg, Sandra Autef, broie des laminaires sucrées en vue d'en faire de la « relish de la mer», un des produits commercialisés par Salaweg. Photo: Radio-Canada / Isabelle Larose

L'entreprise de culture et de transformation des algues de mer Salaweg déplace ses filières de culture de laminaires sucrées dans la baie de Paspébiac.

Un texte de Brigitte Dubé, d'après une entrevue réalisée par Maude Rivard

Salaweg cultivait ses algues dans la baie de Cascapédia, mais le site démontrait certains défauts de salinité nuisibles à leur croissance. Selon la coordonnatrice du projet, Sandra Autef, le besoin de sécuriser l'approvisionnement se faisait de plus en plus sentir.

« On a de grosses crues printanières et, sur le site de Cascapédia, on a de grosses décharges de rivières, explique-t-elle. Donc, ça apportait beaucoup d'eau douce en surface. Les algues sont des espèces d'eau salée et n'aiment pas l'eau douce. Ça limitait leur croissance et ça apportait beaucoup de matières en suspension. »

Merinov cultive avec succès la laminaire sucrée de façon expérimentale depuis quelques années à Paspébiac, ce qui a aussi incité Salaweg à s'y installer.

On voit les quatre produits de Salaweg: deux mélanges d'épices et deux pots contenant la relish de mer et un mélange à tartare.Salaweg a développé quatre produits à base d'algues qui seront commercialisés dès juillet. Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Selon Sandra Autef, la production passerait du simple au double.

Les perspectives sont excellentes pour Salaweg. L'an dernier, la demande a dépassé l'offre. Les principaux produits sont la relish et les mélanges d'épices.

Salaweg est une initiative de l'Association de gestion des ressources halieutiques Mi'gmaq et Malécite. Cette association promeut la gestion durable et la conservation des écosystèmes aquatiques auprès des communautés autochtones de Gespeg, de Gesgapegiag et de Viger.

Salaweg veut dire salé en langue micmaque.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Alimentation