•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des aubergistes de Victoria affirment avoir perdu des clients à cause d’Expedia

Un couple regarde un écran d'ordinateur à la réception d'un hôtel.
Lori et Randy Strandlund, propriétaires du Moon Water Lodge, près de Victoria, disent avoir perdu des clients à cause du géant américain Expedia. Photo: Mike McArthur/CBC
Radio-Canada

Le couple propriétaire du Moon Water Lodge, près de Victoria, accuse Expedia d'avoir affiché sur son site que son auberge n'avait pas de chambres libres, et ce, pendant deux ans.

Les Strandlund se disent victimes d’un stratagème permettant à Expedia de suggérer aux voyageurs des établissements qui lui paient des frais de réservation, ce qui n’est pas le cas du MoonWaterLodge.

Si vous faites une recherche en ligne pour une chambre au Moon Water Lodge, sur l’île de Vancouver, vous allez forcément aboutir à l’option Expedia.ca et à sa rubrique « prix et aubaines ».

Or, jusqu’à tout récemment - et ce, pendant deux ans - aucune chambre n’était disponible à l’auberge Moon Water Lodge selon Expedia.ca, qui suggérait alors d’autres hôtels de son groupe aux voyageurs.

Pourtant, les propriétaires, Lori et Randy Strandlund, affirment que leur auberge n’a pas affiché complet depuis deux ans.

Je trouve cette pratique choquante, dégoûtante, et j’ai l’impression qu’on a dérobé des milliers de dollars de mon chiffre d’affaires.

Lori Strandlund, copropriétaire, Auberge Moon Water Lodge

Un voyageur révèle la situation

En 2016, c’est un voyageur qui a informé les propriétaires de la situation. Il est allé en personne à l’auberge pour demander pourquoi le Moon Water Lodge affichait constamment complet sur Expedia.ca.

En 2015, le couple a envisagé la possibilité de faire affaire avec Expedia, mais, au final, a décidé de travailler avec une autre agence.

À deux reprises, depuis l’an dernier, il a tenté de remédier à la situation en négociant une entente avec Expedia, notamment par une compensation pour les clients qu’ils auraient perdus au cours des deux dernières années, mais les deux parties n’ont pas pu s’entendre.

Un pépin informatique, plaide Expedia

Expedia rejette les allégations selon lesquelles il y aurait un stratagème qui favoriserait ses clients.

Interrogé par un journaliste de CBC, Expedia affirme que le problème est dû à un problème informatique qui ramène constamment un message informant le consommateur de la non-disponibilité des chambres.

Malgré des plaintes répétées des propriétaires de l’auberge, ce problème informatique a persisté. Il a toutefois été réglé récemment, peu de temps après les appels du journaliste de CBC.

Des poursuites contre Expedia

Des situations similaires à celle du Moon Water Lodge ont forcé certains établissements hôteliers à poursuivre la compagnie Expedia.

En France, Expedia a dû payer une amende de 560 000 $CA pour pratiques commerciales déloyales.

Aux États-Unis, deux petits hôtels ont récemment déposé une demande de recours collectif contre Expedia pour des raisons semblables.

Lori Strandlund espère lancer un recours collectif contre Expedia, si d’autres hôtels canadiens signalent des difficultés semblables avec l’entreprise.

Colombie-Britannique et Yukon

Affaires