•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Muguette Paillé se retire de la course dans Maskinongé

Muguette Paillé, interviewée en 2012 (archives).

Muguette Paillé, interviewée en 2012 (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Après avoir annoncé sa candidature jeudi dernier pour briguer les couleurs du Parti québécois (PQ) dans Maskinongé, Muguette Paillé annonce maintenant qu'elle se retire de la course.

La candidate annonce son retrait en raison de propos controversés sur l'islam qu'elle a tenus sur les réseaux sociaux et qui ont déclenché une polémique au cours des derniers jours.

Muguette Paillé s'était fait connaître en 2011 pendant la campagne électorale fédérale. Alors âgée de 53 ans, Muguette Paillé avait demandé aux chefs des partis quels étaient leurs programmes relativement à l’emploi en région pour les personnes de plus de 50 ans.

La Mauricienne avait été approchée directement par le chef Jean-François Lisée pour porter les couleurs du Parti québécois lors des prochaines élections.

Elle était la seule personne à avoir déposé sa candidature pour l'investiture péquiste dans la circonscription de Maskinongé.

Son intérêt pour la politique provinciale n’est cependant pas nouveau. En 2012, elle avait dit songer à se présenter pour le PQ, alors dirigé par Pauline Marois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !