•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De la réalité virtuelle dans votre bibliothèque

Une personne avec un casque de réalité virtuelle.
Des casques de réalité virtuelle seront mis à la disposition des usagers dans les bibliothèques du Réseau BIBLIO du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie. Photo: Radio-Canada / Julie Tremblay
Radio-Canada

Les usagers des 141 bibliothèques membres du Réseau BIBLIO du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie pourront bientôt faire l'expérience de la réalité virtuelle.

Un texte de Julie Tremblay

Dès l'automne, des casques de réalité virtuelle et des caméras 3D pouvant filmer à 360 degrés seront mis à la disposition de la population dans les bibliothèques membres du réseau.

Chaque sujet abordé dans les expériences de réalité virtuelle sera accompagné d'une sélection de livres. C'est une autre façon d'amener les gens vers la lecture.

Jacques Côté, directeur général du Réseau BIBLIO du Bas-Saint-Laurent

Pour la première année du projet, les équipements de réalité virtuelle seront disponibles dans trois bibliothèques simultanément. Une rotation sera faite toutes les trois semaines afin de permettre à l'ensemble des établissements du Réseau BIBLIO de les mettre à la disposition de leur clientèle.

« Les abonnements sont assez stables d'année en année, mais on essaie d'avoir de nouvelles offres pour aller chercher les jeunes familles, les adolescents, entre autres, et pour continuer de satisfaire nos personnes du troisième âge. La bibliothèque évolue », explique la directrice générale du Réseau BIBLIO de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, Julie Blais.

lors de la conférence de presseLes directeurs généraux du Réseau BIBLIO de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine et du Bas-Saint-Laurent, Julie Blais et Jacques Côté Photo : Radio-Canada / Julie Tremblay

« Avec cette technologie-là, on pense qu'on pourrait aussi réussir à attirer davantage de bénévoles, de jeunes, de personnes “techno” », ajoute M. Côté, qui rappelle que la majorité des bibliothèques en milieu rural sont soutenues par des bénévoles. « Ça va créer un nouveau vent de fraîcheur dans la bibliothèque », affirme-t-il.

Au total, 166 000 $ sont investis dans ce projet, dont 50 000 $ proviennent du ministère de la Culture et des Communications.

Bas-Saint-Laurent

Techno