•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des sports nautiques à essayer cet été

Un athlète de surf cerf-volant exécute un saut au-dessus de l'eau.
Les Îles-de-la-Madeleine sont particulièrement reconnues pour la qualité de leurs vents, qui en font une destination de choix pour les adeptes de surf cerf-volant. Photo: iStock / Raul_Mellado

Pourquoi ne pas profiter de la belle saison et des vacances à la mer pour tenter de nouvelles expériences sportives?

Un texte de Camille Laventure

Le jetsurf

Une athlète de jetsurf en action.Jetsurf. Photo : Facebook/Jetsurf

Le jetsurf est au surf traditionnel ce que le scouteur est au vélo. Il s’agit d’une planche motorisée d’environ deux mètres dont la propulsion est contrôlée par le surfeur grâce à une télécommande. Puisque la vitesse peut atteindre 60 km/h, deux fixations sont habituellement posées sur la planche pour y stabiliser les pieds.

La seule entreprise qui permet la location de cette planche dans la province pour l’instant, JetSurf Québec, se situe en Estrie. Sinon, ces planches de surf à essence sont faciles à trouver sur des pages de petites annonces ou directement sur les sites web des fabricants. Il est recommandé de pratiquer ses aptitudes en surf traditionnel avant de se lancer dans la version motorisée.


Le surf cerf-volant (kitesurf)

Une athlète de surf cerf-volant en action.Surf cerf-volant. Photo : iStock / EpicStockMedia

Le succès d’une séance de surf cerf-volant dépend presque entièrement de la météo! En effet, puisque la planche est reliée à un parachute qui pourvoit la force de propulsion, elle ne peut avancer que si les vents sont assez forts.

Des écoles de surf cerf-volant accueillent les curieux dans les régions de Montréal et d’Ottawa, et plusieurs bases de plein air du Québec ont des sites dédiés à ce sport et offrent la location de l’équipement. Les Îles-de-la-Madeleine sont particulièrement reconnues pour la qualité de leurs vents. Le surf cerf-volant se pratique aussi en hiver, sur la glace et la neige (on appelle ce sport le snowkite)!


Le flyboard

Un athlète de flyboard en action.Flyboard. Photo : iStock / muratart

Considéré comme un sport plutôt périlleux, le flyboard permet de se propulser jusqu’à 9 mètres (30 pieds) au-dessus de l’eau, debout sur une planche. Ce « vol » est rendu possible grâce aux puissants jets d’eau expulsés sous la planche. L’eau est directement pompée du lac, de la mer ou de la piscine, puis acheminée vers la planche en passant par un large boyau.

Des écoles de flyboard se trouvent un peu partout au Canada.


La planche à pagaie (paddle board ou SUP board) et ses variations

Une femme fait du yoga sur une planche à pagaie.SUP yoga. Photo : iStock / StphaneLemire

Le paddle board consiste à être debout sur une planche et à se déplacer à coups de pagaie. Cette activité est simple et facile, ce qui en fait une bonne option pour les familles.

Si la planche à pagaie dans sa pratique de base est assez répandue, il en existe désormais de nombreux dérivés qu’il est possible de pratiquer partout en province et même dans certains centres sportifs. Parmi les plus populaires, il y a le SUP yoga (un cours de yoga sur la planche) et le SUP fitness (un cours de mise en forme sur la planche).


Visitez notre portail consacré aux vacances

Sports et loisirs

Art de vivre