•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Broncos de Humboldt ne reçoivent pas directement l'argent amassé par la ligue

Un chandail de sport vert, jaune et noir sur les marches d'un escalier.
Le chandail de l'équipe des Broncos de Humboldt. Photo: Reuters / Matt Smith

Les Broncos de Humboldt affirment qu'ils n'ont pas reçu d'argent des différentes collectes de fonds de la Ligue de hockey junior de la Saskatchewan (SJHL).

L’équipe et la ligue se disputent sur la question de faire de #HumboldtStrong une marque de commerce. La SJHL a déposé la demande pour obtenir une marque de commerce pour le mot-clic, alors que le président de l’équipe croit que les droits de ce dernier devraient revenir à l’équipe.

Le mot-clic #HumboldtStrong est apparu sur les réseaux sociaux peu après l’accident du 6 avril dernier, qui a fait 16 morts et 13 blessés lorsque l'autocar de l'équipe et un semi-remorque sont entrés en collision à une intersection, près de Tisdale, en Saskatchewan.

Quelques jours après la collision, la ligue de hockey junior s'est également associée à 22 Fresh, une entreprise de vêtements de Regina, pour vendre des T-shirts #HumboldtStrong. Elle avait mentionné que les profits iraient à un programme d'aide créé après l'accident pour offrir du soutien aux joueurs.

Un t-shirt avec en gros la lettre H, sur laquelle il est écrit le mot « strong ».La ligue de hockey junior s'est associée à la boutique 22 Fresh pour vendre des t-shirts #HumboldtStrong, peu de temps après l'accident. Photo : 22 Fresh

La direction des Broncos a déclaré qu'elle n'appuie pas cette collecte de fonds et que toute information disant le contraire était fausse.

« À ce jour, la SJHL n'a dirigé aucun des fonds qu'elle a recueillis, que ce soit par la sollicitation directe ou la vente de marchandises, à l'organisme des Broncos de Humboldt », ajoute Kevin Garinger, le président des Broncos.

Il ajoute que le conseil d’administration des Broncos continuera de travailler avec celui de la ligue pour régler la question.

#HumboldtStrong

Cette révélation survient alors qu’il y a déjà un désaccord entre la ligue et l’équipe au sujet de la possibilité de faire ou non de #HumboldtStrong et d’autres slogans des marques de commerce.

Le 20 avril dernier, la SJHL a fait une demande pour obtenir des marques de commerce pour huit slogans différents.

Un porte-parole des Broncos a confirmé que l'équipe était au courant des demandes depuis un certain temps et avait espéré pouvoir collaborer avec la SJHL pour résoudre le problème discrètement. Cependant, après avoir été approchée par les Broncos, la SJHL a refusé de révoquer ses demandes de marque de commerce.

Selon un agent de marques de commerce enregistré à Regina, il faut près d'un an pour examiner une demande et prendre une décision.

Avec les informations de CBC, et La Presse canadienne

Saskatchewan

Justice et faits divers