•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le boulevard de l'Assomption sera prolongé jusqu'au port de Montréal

Le port de Montréal avec, à l'avant-plan, le boulevard Notre-Dame.
Le port de Montréal avec, à l'avant-plan, le boulevard Notre-Dame. Photo: Radio-Canada / Jean-François Villeneuve
Radio-Canada

Une nouvelle voie d'accès sera construite pour permettre aux camions de circuler plus facilement à l'entrée et à la sortie du port de Montréal. Le boulevard de l'Assomption sera prolongé vers le sud jusqu'à la rue Notre-Dame Est, ont confirmé lundi le gouvernement fédéral et la Ville de Montréal.

Actuellement, les camions doivent absolument utiliser la rue Notre-Dame Est entre le port de Montréal et l'autoroute 25.

Or, le prolongement du boulevard de l'Assomption – couplé avec le prolongement de l'avenue Souligny, qui est également dans les cartons – leur permettra de faire le trajet plus rapidement.

« Le projet vient assurer un lien direct entre le port de Montréal et l’autoroute afin de réduire la congestion sur la rue Notre-Dame et d'assurer un mouvement continu des conteneurs depuis les terminaux », écrit Transport Canada dans son communiqué.

Le prolongement du boulevard de l'Assomption s'inscrit dans le projet « d'écoparc industriel » qui remplacera la controversée « Cité de la logistique », un projet abandonné par la nouvelle administration de Projet Montréal.

Ottawa investira dans le projet 45,8 millions de dollars provenant du Fonds national des corridors commerciaux, alléguant que « l'investissement améliorera la fluidité et l’efficacité du réseau routier et aidera les entreprises locales et le port à faire concurrence en transportant leurs marchandises locales vers les marchés et en améliorant l’infrastructure routière ».

Transport Canada évalue que les travaux de construction permettront « la création d'environ 460 emplois ».

À l'heure de pointe, près de 3500 véhicules transitent au carrefour Dickson et Notre-Dame, estime le ministère.

L'annonce de lundi a été effectuée en présence du ministre Marc Garneau, du député Marc Miller et du conseiller municipal Sylvain Ouellet, qui est aussi vice-président du comité exécutif de la Ville de Montréal.

Elle a été saluée par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, qui a souligné lundi qu'il était « primordial que la métropole puisse compter sur des installations qui lui permettent de jouer pleinement son rôle de plaque tournante nord-américaine dans la logistique et le transport des marchandises ».

« Le prolongement du boulevard de L’Assomption est déterminant pour la fluidité des déplacements des camions au port et dans son voisinage immédiat », écrit-elle par voie de communiqué. « L’annonce d’aujourd’hui contribuera à améliorer la qualité de vie des résidents de l’arrondissement, tout en créant des conditions gagnantes pour le déploiement d’un véritable pôle logistique. »

Le Port de Montréal s'engage en outre à construire un viaduc au-dessus de la rue Notre-Dame Est, de sorte que les camions n'auront pas à attendre au feu pour entrer et sortir du port. Les coûts de construction de ce viaduc ne sont pas inclus dans les 45,8 millions de dollars annoncés lundi.

Grand Montréal

Transports