•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Coalition avenir Québec recrute le trésorier de la Banque Nationale, Éric Girard

Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, sourit et met sa main sur l'épaule de son candidat dans la circonscription de Groulx, l'économiste Éric Girard.
Le chef de la Coalition avenir Québec présente son candidat dans la circonscription de Groulx, l'économiste Éric Girard. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le trésorier de la Banque Nationale, l'économiste Éric Girard, portera les couleurs de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans la circonscription de Groulx, en banlieue de Montréal, lors des prochaines élections générales. Le chef du parti, François Legault, a confirmé cette candidature lundi, à Boisbriand.

Originaire de Sept-Îles, sur la Côte-Nord, Éric Girard est au service de la Banque Nationale depuis 24 ans, où il se spécialise dans les obligations du gouvernement fédéral. Il avait auparavant travaillé à la Banque du Canada.

François Legault a souligné qu’avec son expérience de banquier, « qui est évidemment prudent », Éric Girard pourrait prendre les rênes des Finances dans un gouvernement caquiste.

On ne peut pas imaginer quelqu’un de plus compétent qu’Éric [Girard] pour gérer le placement des obligations du gouvernement du Québec sur les marchés internationaux.

François Legault, chef de la CAQ

Selon le chef caquiste, Éric Girard est « un ajout de taille pour la CAQ, mais aussi pour le Québec », car « on a de gros défis économiques ».

« On a besoin d’hommes comme Éric Girard pour travailler à créer de la richesse au Québec », a-t-il ajouté.

Une « réelle volonté de changement » à la CAQ

Celui qui se décrit comme « progressiste socialement, mais plus conservateur économiquement » dit avoir été convaincu de faire le saut en politique parce qu'il a perçu dans la CAQ une « réelle volonté de changement, notamment dans la gestion [des] finances publiques ».

Je fais partie des économistes qui croient que l’équilibre des finances publiques est essentiel pour faire face au vieillissement de notre population et pour investir davantage en éducation et en innovation, qui sont les facteurs clés de la création de la richesse.

Éric Girard, candidat CAQ

« Le Québec doit faire plus en éducation, et la CAQ a un programme et des idées qui correspondent à mes attentes », a-t-il poursuivi.

Éric Girard souhaite également promouvoir le français, mieux accueillir les immigrants afin qu’ils « restent ici et contribuent pleinement à la société québécoise », et juge qu'il est important d'investir dans les transports en commun.

Un retour en politique

Ce n’est pas la première fois qu’Éric Girard montre un intérêt pour la vie politique.

Celui qui dit avoir été fortement inspiré par les combats de Robert Bourassa et de Brian Mulroney pour le libre-échange et l’accord du lac Meech s'était présenté aux élections fédérales de 2015 sous la bannière du Parti conservateur du Canada dans la circonscription de Lac-Saint-Louis, dans l'ouest de l'île de Montréal, remportée par le libéral Francis Scarpaleggia.

François Legault a par ailleurs mentionné avoir déjà choisi la « grande majorité » des 125 candidats caquistes pour les prochaines élections.

Avec les informations de La Presse canadienne

Politique provinciale

Politique