•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dépolluer les cours d’eau, un déchet à la fois

La plage et la promenade de Sainte-Luce.
La plage et la promenade de Sainte-Luce (archives) Photo: Radio-Canada / ICI Radio-Canada
Radio-Canada

Sainte-Luce devient la toute première municipalité à se joindre à la Mission 10 tonnes. Ce projet, lancé par l'entreprise M - Expertise Marine, de Sainte-Luce, vise à retirer 10 tonnes de déchets des cours d'eau de la planète, à commencer par le fleuve Saint-Laurent.

Un texte de Laurie Dufresne

L'enjeu des déchets dans les cours d'eau ne date pas d’hier. Il était d’ailleurs le thème du dernier Jour de la Terre.

« En 2018, c’est identifié par plusieurs experts d’instances internationales, la FAO, l’ONU, tous les grands regroupements environnementaux, comme étant l’un des principaux enjeux de notre décennie », explique Lyne Morissette, l’une des instigatrices du projet et écologiste spécialiste des mammifères marins et du fonctionnement des écosystèmes.

Y a des choses qu’on peut faire à la hauteur de nos capacités sans être le superhéros de la planète qui change le monde.

Lyne Morissette, écologiste

Être prophète en son pays

Des bacs seront donc installés cet été le long de la promenade de Sainte-Luce pour inciter les citoyens à disposer des déchets qu'ils trouveront sur la plage.

La mairesse de Sainte-Luce, Maïté Blanchette-Vézina, croit que ce modèle pourrait facilement être reproduit ailleurs.

On aimerait créer un mouvement. Alors je lance le défi à mes collègues maires de la côte du fleuve Saint-Laurent pour embarquer dans le projet, faire de même, et inciter leurs citoyens à embarquer dans la Mission 10 tonnes.

Maïté Blanchette-Vézina, mairesse de Sainte-Luce

Pollution

Environnement