•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Melissa Mollen Dupuis à la Fondation David Suzuki

Mélissa Mollen Dupuis, co-fondatrice d'Idle no more au Québec
Mélissa Mollen Dupuis, co-fondatrice d'Idle no more au Québec Photo: Radio-Canada / Coralie Mensa
Radio-Canada

La militante et chroniqueuse innue Melissa Mollen Dupuis a été nommée responsable de la « campagne forêts » à la Fondation David Suzuki. Elle sera chargée de veiller à la protection de l'habitat du caribou forestier, particulièrement en territoires autochtones.

La lauréate du prix Ambassadeur de la conscience 2017 d'Amnistie internationale s'est dite contente vendredi de la confiance accordée par l'organisation, mais aussi de son « respect et [de sa] reconnaissance de nos savoirs traditionnels ». « Les concepts de décolonisation et de réconciliation prennent enfin une forme réelle, en dehors du discours uniquement », indique-t-elle.

Pour la Fondation David Suzuki, cette nomination s'inscrit dans une démarche de réconciliation. « Une partie de ça, c'est incorporer les savoirs autochtones, et incorporer des Autochtones dans notre équipe, de même que briser les barrières entre la science moderne et les savoirs traditionnels », souligne Karel Mayrand, directeur général pour le Québec de l'organisme de défense de l'environnement.

M. Mayrand souligne par ailleurs « l'interdépendance » entre la nature et les nations autochtones, une relation beaucoup plus forte, dit-il, que celle qui existe dans « notre conception moderne ».

La fondation fondée il y a 27 ans par le scientifique David Suzuki compte plus de 80 employés entre Vancouver, Toronto et Montréal.

Nations métisses et autochtones

Société