•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce que promettent les partis pour remédier à la médecine de couloir

Une civière inoccupée dans un couloir d'hôpital.
Une civière inoccupée dans un couloir d'hôpital. Photo: Radio-Canada / Martin Thibault
Radio-Canada

Les chefs de partis de l'Ontario promettent tous de s'attaquer au problème de surpopulation dans les hôpitaux. L'engorgement du système a donné lieu à de tristes histoires au cours des derniers mois. Mais qui a la meilleure proposition?

Un texte de Julie-Anne Lamoureux

Les exemples récents sont nombreux. D'avril 2016 à avril 2017, 4352 patients ont dû être installés dans des corridors à l’Hôpital Civic de Brampton, faute de chambres disponibles.

Cet hiver, le NPD déplorait qu’un septuagénaire ait dû passer 13 jours dans une salle de bain transformée en chambre à l’Hôpital Horizon Santé-Nord de Sudbury.

Les libéraux s’expliquent

La chef libérale Kathleen Wynne explique qu’avec le vieillissement de la population, le système de santé a connu des pressions additionnelles au cours des dernières années. C’est la raison pour laquelle les libéraux ont investi davantage chaque année et continueront à le faire s’ils sont réélus, dit-elle.

Le Parti libéral promet donc 822 millions de dollars additionnels cette année pour financer les hôpitaux et l’embauche de 3500 infirmières de plus avec en priorité l’embauche d’infirmières autorisées.

Est-ce qu’il faut faire plus? Absolument. C’est pourquoi nous faisons des investissements. Donner des réductions d’impôt aux entreprises lucratives n’aidera pas. C’est ce que Doug Ford veut faire.

Kathleen Wynne, chef du Parti libéral de l’Ontario

Doris Greenspun de l’Association des infirmières autorisées de l’Ontario estime que c’est un pas dans la bonne direction et souhaite voir des promesses concrètes de la part des autres leaders politiques.

Je veux des gestes concrets... Je mets au défi Doug Ford, Andrea Horwath, Mike Schreiner du Parti vert de s’engager à augmenter l’embauche d’infirmières autorisées.

Doris Greenspun, directrice générale, Association des infirmières autorisées de l’Ontario
Un bandeau annonçant le dossier de Radio-Canada sur les élections provinciales en Ontario

15 ans pour agir

Le NPD d’Andrea Horwath juge que les libéraux ont déçu les patients et les professionnels de la santé.

Ils avaient 15 ans pour régler les problèmes. Ils ont choisi de ne pas le faire.

Andrea Horwath, chef du Nouveau Parti démocratique de l’Ontario

Son parti promet de créer immédiatement 2000 lits d’hôpitaux et d’assurer un meilleur financement des établissements s’ils sont élus.

Doug Ford veut consulter

Les conservateurs de Doug Ford, de leur côté, promettent de consulter directement les médecins et infirmières ainsi que les spécialistes pour trouver les bonnes solutions à la crise.

Nous allons avoir de meilleurs services, nous allons être plus efficaces.

Doug Ford, chef du Parti progressiste-conservateur de l’Ontario

Doug Ford veut aussi créer de nouvelles places dans les centres de soins de longue durée pour désengorger les hôpitaux.

Politique provinciale

Politique