•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des autobus moins bondés sur 34 trajets dès septembre

L'autobus 29 de la rue Dufferin est un des plus achalandés du réseau de transport en commun de Toronto.

Photo : Radio-Canada / Michael Charles Cole

Radio-Canada

La Commission de transport de Toronto (CTT) ajoutera plus d'autobus sur 34 circuits pour réduire les temps d'attente et l'entassement des passagers. Elle promet aussi d'accélérer la mise en place de sept nouvelles lignes de bus express pour soulager le surpeuplement. Mais les usagers devront attendre jusqu'en septembre avant d'en profiter.

Un texte de Lyne-Françoise Pelletier

La CTT fera plusieurs changements en septembre. Elle améliorera la fiabilité du métro sur la ligne 1 aux heures de pointe en ajoutant un autre train, le troisième depuis le début de l'année, et en commençant le service plus tôt.

Il y aura plus d'autobus sur une vingtaine de circuits aux heures de pointe et plus d'autobus sur 14 circuits durant les périodes creuses.

Un projet pilote sera aussi mis en place pour sept lignes d'autobus express.

Selon la CTT, ces améliorations coûteront 5 M$ en 2018 et 15,5 M$ en 2019.

Photo : Radio-Canada / Michael Charles Cole

C'est un pas dans la bonne direction selon l'organisme de défense des droits des usagers, TTC Riders.

Nous sommes loin du déploiement complet de bus express et d'un service au 10 minutes ou mieux pour tous les trajets.

Shelagh Pizey-Allen de TTC Riders

L'organisme est toutefois déçu que le déploiement complet des lignes d'autobus express, qui en comprend 12, ne soit pas mis en place avant 2026.

Autobus 29 Dufferin

La ligne 29 de la rue Dufferin, un des trajets les plus achalandés du réseau, est au coeur des améliorations de la CTT. Une ligne express sera en service dès septembre.

La conseillère municipale Ana Bailão dit que cela règlera certains problèmes récurrents comme l'entassement de passagers et l'arrivée de deux ou trois autobus l'un derrière l'autre.

Mais ce ne sera pas suffisant, ajoute-t-elle, considérant le grand nombre de nouveaux projets immobiliers le long de ce trajet. Il est impératif que des infrastructures pour le transport en commun soient construites en même temps que les tours d'habitation.

Vaut mieux être en avance parce que se rattraper est vraiment difficile. Il suffit de penser à Liberty Village.

Ana Bailão, conseillère municipale de Toronto

Le parc d'habitation Liberty Village a été construit sans penser au transport en commun. Maintenant, des milliers de résidents empruntent une seule ligne de tramway.

Plan de transports en commun

Le nombre d'habitants dans la métropole s'accroît plus vite que le réseau de transport en commun.

La ville de Toronto essaie tant bien que mal de reprendre le temps perdu. L'ancien maire Rob Ford avait éliminé des circuits d'autobus par souci d'économie.

Toronto a approuvé un plan d'aménagement pour le transport en commun étalé sur 15 ans. De grands projets comme la ligne d'allègement, SmartTrack et le prolongement du métro vers Scarborough en font partie.

Photo : Radio-Canada / Michael Charles Cole

Les priorités de la Ville sont contenues dans ce plan, dit le conseiller municipal et président de la CTT, Josh Colle. Il espère qu'elles seront respectées par celui ou celle qui deviendra premier ministre de la province en juin.

Tout changement au plan, toute ingérence politique de la province risque de ralentir l'expansion du réseau de transport en commun à Toronto.

Josh Colle président de la CTT et conseiller municipal Toronto

M. Colle ajoute qu'assurer un financement continu des projets est la seule façon de combler rapidement les manques en matière de transport en commun à Toronto.

Toronto

Transport en commun