•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Calgary toujours pas à l’abri d’autres inondations

Plus de 100 000 personnes avaient dû être évacuées lors des inondations dans le sud de l'Alberta en 2013.
Plus de 100 000 personnes avaient dû être évacuées lors des inondations dans le sud de l'Alberta en 2013. Photo: iStock
Radio-Canada

Près de cinq ans après les inondations causées par des pluies diluviennes dans le sud de l'Alberta, Calgary n'est toujours pas mise hors de danger. La Ville affirme que, pour assurer une protection complète le long de la rivière Bow, cela devrait prendre encore 10 ans.

Les autorités de la Ville ont appris mercredi que, une fois la rénovation du barrage de Glenmore et du réservoir Springbank terminée, il ne devrait plus y avoir d'inondations le long de la rivière Elbow, à Calgary.

Toutefois, le groupe de travail de la rivière Bow, qui étudie les solutions pour lutter contre les futures inondations, ne pense pas que la totalité des projets se concrétisera avant une décennie.

« Une analyse très importante de l'ingénierie, de l'environnement et de la gestion de l'eau devrait être effectuée pour s'assurer qu'une telle infrastructure pourrait être configurée de manière appropriée », a déclaré Frank Frigo, responsable des études hydrographiques de la Ville.

La situation est complexe avec la rivière Bow. Même si plusieurs projets de protection sont prévus pour protéger les communautés le long du cours d’eau, notamment au réservoir Ghost, les autorités ont déclaré que Calgary n’est toujours pas protégée contre une inondation semblable à celle de 2013. Selon Frank Frigo, construire un nouveau réservoir sur la rivière Bow serait la clé.

Plus de 40 à 50 % de la résistance des moyens de protection de l'ensemble dépendront du réservoir en amont

Frank Frigo, responsable des études hydrographiques de la Ville

Selon un rapport du groupe de travail de la rivière Bow remis au gouvernement provincial l’année dernière, deux lieux clés ont été retenus pour la construction d’un nouveau barrage. Le premier pourrait être à Glenbow, au nord de l'aéroport Springbank, et le second, à Morley, près de la Première Nation de Stoney Nakoda.

La conseillère municipale Druh Farrell s’inquiète de la lenteur du processus. Le comité municipal sur les services publics et les services aux entreprises a adopté une motion mercredi, demandant à la province de convoquer à nouveau le groupe de travail de la rivière Bow pour trouver une solution plus rapide.

Je suis frustrée par le manque de coordination entre la Ville et la province sur une stratégie globale. Où voulons-nous être dans quelques années?

Druh Farrell, conseillère municipale de Calgary

Le gouvernement provincial a récemment accepté d'aider à financer un nouveau barrage dans le centre-ville, qui s'étendra de la barrière ouest d'Eau Claire au pont de la Réconciliation.

Un des membres du conseil municipal, Ward Sutherland, a dit aux journalistes qu'il aimerait que la Ville utilise l'argent mis de côté grâce à son fonds de réserve pour la stabilité fiscale pour faire avancer les travaux. L’aide financière de la province pourrait renflouer les caisses par la suite.

Nous avons mis de côté de l'argent. Nous pouvons puiser dans ce fonds pour financer ce projet, sans toucher aux impôts.

Ward Sutherland, conseiller municipal de Calgary

Frank Frigo a précisé que, une fois les projets de protection à court terme achevés, comme la nouvelle barrière du centre-ville et ceux sur la rivière Elbow, le cœur de Calgary sera protégé pendant les 200 prochaines années.

Toutefois, pour l’ensemble de la ville, les mesures prises depuis 2013 permettraient de réduire seulement un tiers des dommages potentiels.

Les inondations de juin 2013 étaient sans précédent. Elles avaient causé la mort de trois personnes et forcé l'évacuation de 100 000 autres. Le coût des dommages avait atteint 6 milliards de dollars.

Alberta

Incidents et catastrophes naturelles