•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un « village urbain » de 250 M$ verra le jour dans le secteur du Plateau

Un groupe devant une maquette d'un grand projet immobilier.
Les promoteurs du développement immobilier AGORA, Construction Junic, Divalco et construction JPL, devant une maquette du projet. Photo: Radio-Canada / Florence Ngué-No
Radio-Canada

Un projet immobilier de 250 millions de dollars, baptisé AGORA, verra le jour d'ici quatre à cinq ans dans le quartier du Plateau, à Gatineau.

Les promoteurs Construction Junic, Divalco et construction JPL veulent créer un « village urbain du futur » centré sur l'humain et le développement durable, entre la rue de Bruxelles, la rue de l'Atmosphère et le boulevard du Plateau.

Le projet comprend 600 unités de logement, des commerces, des espaces de bureau, de même que des espaces verts et une place publique piétonnière de plus de 7000 mètres carrés.

Les promoteurs d'AGORA souhaitent obtenir la certification LEED pour les édifices à haut rendement énergétique, ainsi que la certification WELL, qui reconnaît l’intégration communautaire des projets immobiliers.

Le président de l’entreprise Construction Junic et actionnaire du projet AGORA, Nicolas Tremblay, indique que le projet mise beaucoup sur les piétons. Il se donne pour objectif de créer un milieu de vie où la plupart des besoins des résidents seront comblés dans un rayon praticable à la marche.

On invite les gens à travailler, à consommer et à vivre à même un endroit.

Nicolas Tremblay, président de Construction Junic et actionnaire du projet AGORA

Le développement d’un tel projet dans un quartier en pleine expansion pose certaines questions en termes de congestion routière et de transport collectif.

La conseillère municipale du district du Plateau, Maude Marquis-Bissonnette, pense que des aménagements sont possibles pour améliorer la circulation aux abords du Plateau aux heures de pointe.

« On pourrait enlever la bande de verdure au centre [du boulevard du Plateau] pour en faire deux voies. Il y a également la STO [qui] est un joueur important. Il va falloir augmenter l’offre de service sur le boulevard du Plateau », affirme la conseillère.

Les promoteurs affirment d'ailleurs être en pourparlers avec Société de transport de l’Outaouais sur cette question.

La première pelletée de terre aura lieu cet été et les premiers résidents pourraient emménager dès l'automne 2019.

Ottawa-Gatineau

Immobilier