•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouveaux efforts sont déployés pour retrouver le petit Ariel Kouakou

« Ariel, où es-tu? », peut-on lire sur la pancarte.
Deux pancartes comme celle-ci ont été installées récemment dans l'espoir de retrouver le garçon de 10 ans. Photo: Radio-Canada / Stephen J, Rukavina
La Presse canadienne

Les parents du petit Ariel Kouakou, disparu depuis bientôt deux mois, ne lâchent pas prise et déploient de nouveaux efforts en vue de retrouver leur fils de 10 ans.

Mercredi, à Montréal, les parents d'Ariel, en compagnie de représentants d'Enfants-retour, d'Info-Crime Montréal et de la mairesse de l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville, Émilie Thuillier, ont présenté une campagne d'affichage dont l'objectif premier est d'empêcher le dossier de sombrer dans l'oubli.

La campagne comprend de grands panneaux jaunes installés aux abords de routes passantes dans le secteur où Ariel a disparu le 12 mars dernier. On y voit la photo de l'enfant et la mention « Ariel, où es-tu? ».

Des tracts avec la photo d'Ariel et des macarons seront distribués avec la collaboration de l'arrondissement.

L'enfant a été vu pour la dernière fois dans un parc longeant la rivière des Prairies et les policiers privilégient toujours la thèse de la noyade, mais son père, Frédéric Kouakou, demeure convaincu que son fils a été enlevé.

M. Kouakou a d'ailleurs annoncé le lancement prochain d'une pétition en ligne pour réclamer la création d'une escouade spécialisée dans les disparitions d'enfants, une demande qu'il avait faite une première fois un mois après la disparition d'Ariel.

Un rassemblement en soutien à la famille aura lieu à l'église Sainte-Odile, au 4545 rue Salaberry, samedi à 11 h.

Grand Montréal

Disparition