•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 8e Salon du livre du Grand Sudbury est lancé

Un homme lit un livre dans un salon.
Frédéric Brisson, le directeur général du regroupement des éditeurs franco-ontariens, lors de l'ouverture du 8e Salon du livre du Grand Sudbury. Photo: Radio-Canada / Justine Cohendet

La ville du Grand Sudbury vibre au rythme du Salon du livre cette semaine. Environ soixante auteurs grand public et jeunesse sont conviés à l'événement qui se déroule pour la première fois dans l'enceinte de l'école d'architecture en plein centre-ville.

« On le voit au salon, lorsqu’un auteur est là, les ventes décollent », affirme Frédéric Brisson, le directeur général du regroupement des éditeurs franco-ontariens.

« La carrière de Daniel Groleau Landry et Sonia Lamontagne, tous deux originaires du Nord de l’Ontario, s’est développée en partie grâce de leur présence dans certains salons, comme celui-ci », développe-t-il.

Selon lui, le festival est « d’autant plus important qu’il n’existe plus de librairie francophone à Sudbury », la dernière ayant fermé ses portes en juin 2016.

Les bibliothécaires sont des médiateurs exceptionnels, c’est important de maintenir des bonnes relations avec eux.

Frédéric Brisson, directeur général du regroupement des éditeurs franco-ontariens

Une vitrine pour la littérature francophone

Geneviève LeBlanc, la directrice générale du salon abonde dans le même sens.

Pour elle, le Salon du livre permet de favoriser les échanges entre auteurs, professionnels du livre et le public.

« À Sudbury, on est limité au niveau des vitrines pour le livre francophone, donc [le salon] permet aux professionnels de venir parler aux exposants, aux distributeurs et aux auteurs, des nouveautés du livre au Canada français », explique-t-elle.

Des personnes discutent au Salon du livre. Le 8e Salon du livre se déroule dans l'enceinte de l’école d’architecture McEwen, de l’Université Laurentienne, au centre-ville du Grand Sudbury jusqu’à samedi. Photo : Radio-Canada / Justine Cohendet

Une cinquantaine de bibliothécaires se sont déplacés pour assister au salon.

Geneviève LeBlanc aimerait voir leur nombre augmenter dans les prochaines années afin d'accroître les ventes de livres.

Livres

Arts