•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le budget de l’hôpital sudburois scruté à la loupe 

L'hôpital et l'affiche qui présente les différents services
L’équipe de validation du budget de l’hôpital HSN devra déposer son rapport au RLISS du Nord-Est, au plus tard le 30 juin. Photo: Radio-Canada / Yvon Thériault

Le Réseau local d'intégration des services de santé (RLISS) du Nord-Est vient de nommer l'équipe qui aura pour mandat de valider le budget d'exploitation 2018-2019 de l'hôpital Horizon Santé-Nord. Cette validation par un tiers vise à vérifier quel pourrait être l'impact de décisions prises par les administrateurs sur les services offerts aux patients.

C’est un dirigeant réputé en soins de santé, Kevin Empey, qui a été retenu pour assurer la surveillance au cours de la validation.

M. Empey est superviseur à l’Hôpital général de Brockville, dans l’Est ontarien.

La société BDO Canada s'occupera de l’analyse et son équipe relèvera de la direction générale du RLISS du Nord-ESt.

Le rapport final est attendu au plus tard le 30 juin.

Voici les responsabilités de l’équipe de validation :

  • examiner et évaluer la faisabilité du budget;
  • déterminer si des gains d’efficacité supplémentaires peuvent être adoptés sans nuire aux services cliniques et aux soins aux patients;
  • faire l’évaluation du plan financier à long terme en vue d’un budget équilibré;
  • effectuer une analyse comparative avec les autres hôpitaux ontariens;
  • tenir compte de l’impact du budget sur les sources de revenus;
  • examiner les partenariats pouvant favoriser les soins aux patients.
Le Centre de santé du lac Ramsey d'Horizon Santé-Nord à SudburyLe Centre de santé du lac Ramsey d'Horizon Santé-Nord à Sudbury Photo : Radio-Canada/Yvon Thériault

Le mois dernier, Horizon Santé-Nord a annoncé son intention d’éliminer 76 postes syndiqués permanents.

Trente-sept postes non syndiqués et des postes de cadres ont déjà été supprimés.

Son budget, qui s’élève à plus d’un demi-milliard de dollars, prévoit une hausse de 1,4 M$ des investissements dans ses services cliniques et ne planifie aucune fermeture de lits.

Le RLISS du Nord-Est a refusé le budget d’Horizon Santé-Nord, d’où l’intervention de l’organisme.

Finances publiques

Santé