•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Expérimenter, concevoir et communiquer, plus de 50 ans d’expo-sciences au Québec

    Séquences de tournage (silencieuses), 19 avril 1968
    Radio-Canada

    L'Expo-sciences pancanadienne se tient cette année à l'Université Carleton, à Ottawa, du 12 au 19 mai. Cette compétition, qui rassemble des jeunes de partout au pays, vise à encourager la relève scientifique. Au Québec, ces événements contribuent au développement de la culture et du loisir scientifique depuis un peu plus d'une cinquantaine d'années.

    Les débuts de l’Expo-sciences de Montréal

    Le 19 avril 1968, l’Expo-Sciences de Montréal ouvre ses portes au public au chalet du mont Royal. Ces images silencieuses filmées par Radio-Canada nous montrent les kiosques d’élèves d’écoles secondaires de Montréal.

    Seuls ou en équipe, les participants doivent réaliser un projet d’expérimentation, de conception ou de vulgarisation scientifique et le présenter au public. Au Québec, ces expositions organisées par les Conseils régionaux du loisir scientifique voient le jour dans les années 1960.

    « Qu’est-ce qu’une expo-sciences? » C’est ce que demande le journaliste Paul-Émile Tremblay à Santo Tringali à l’émission La flèche du temps du 26 mai 1974. Le président de l’Expo-sciences de Montréal en parle comme d’un « événement fondamental [...] pour la jeunesse scientifique du Québec ».

    La flèche du temps, 26 mai 1974

    Le journaliste rencontre aussi Stéphane Roy, un jeune garçon qui présente, avec enthousiasme, les résultats de ses expériences sur le vent. A-t-il l’intention de poursuivre une carrière scientifique? Oui, affirme l’écolier qui aimerait devenir ingénieur.

    À la rencontre de scientifiques en herbe en 1985

    Occasion par excellence pour les jeunes de présenter leurs travaux et de rencontrer le public, une expo-sciences, c’est le lieu de rencontre des jeunes qui désirent partager leur curiosité et leurs découvertes scientifiques en dehors des contraintes de l’éducation formelle.

    L'animateur Gilles-Philippe Delorme
    Science-Réalité, 14 avril 1985

    À l’émission Science-Réalité du 14 avril 1985, le journaliste Pierre Sormany part à la rencontre d’enfants et adolescents qui participeront à l’Expo-sciences de Montréal.

    Parmi les jeunes, Alexis Durand-Brault, 10 ans, présente son robot à ses compatriotes. Un étudiant plus âgé a tenté, pour sa part, de reproduire le bras canadien, en bois.

    Selon la professeure Louise Lecompte, les jeunes participants deviennent des communicateurs : « C’est une expérience fantastique! »

    Dans les années 1990, ces manifestations scientifiques sont plus populaires que jamais. Au bulletin de nouvelles Montréal ce soir du 18 avril 1997, le journaliste Réal d’Amours se rend à la finale québécoise d’Expo-Sciences. La réunion a lieu dans l’ancienne chapelle du Collège Jean-de-Brébeuf, à Montréal.

    Montréal ce soir, 18 avril 1997

    Comme l’explique l’animatrice Pascale Nadeau, cette finale est le point culminant d’une série d’expositions tenues partout au Québec. Les grands gagnants partent ensuite pour l’Expo-sciences pancanadienne.

    Cette année, la délégation québécoise de 36 jeunes sélectionnés lors de la Super Expo-sciences Hydro-Québec participera à la finale pancanadienne, à Ottawa.

    Encore plus de nos archives

    Archives

    Science