•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avec la campagne « 100 pour 100 », le Théâtre Cercle Molière prépare son centenaire

Geneviève Pelletier

Geneviève Pelletier, la directrice générale du Théâtre Cercle Molière

Photo : Radio-Canada / Julienne Rwagasore

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'une des plus anciennes compagnies théâtrales du Canada, la troupe winnipégoise Cercle Molière (TCM), a lancé, le 2 mai, une campagne de financement en vue de son centième anniversaire, célébré en 2025.

Le fonds de dotation, ouvert auprès de l’organisme de charité Francofonds, vient en effet de dépasser le seuil du million de dollars.

L'annonce est accueillie avec soulagement par la directrice artistique et générale du TCM, Geneviève Pelletier. « Les intérêts cumulés sur l’année vont nous offrir plus de marge de manœuvre, dans le cadre du plan de redressement financier dans lequel nous nous sommes engagés pour cinq ans », dit-elle faisant référence au montant de près de 80 000 $ de déficit accumulé.

Un legs pour l'histoire

Aussi, pour poursuivre dans cette voie et donner le coup d'envoi des célébrations de son centième anniversaire, le TCM a baptisé sa campagne « 100 pour 100 ».

« L’idée du comité de levée de fonds, que préside par Patrick Trudel, c’est de trouver 100 legs testamentaires pour les 100 ans du TCM », explique Geneviève Pelletier. « Et il n'y a aucun montant limite pour cette campagne. »

Cette nouvelle initiative, ajoute encore la directrice, n’est que le prélude aux préparatifs de cet anniversaire, pour lesquels un comité sera prochainement mis en place.

Avec des informations d’Abdoulaye Cissoko

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !