•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Five : la nouvelle équipe de la ligue nationale de basket

Un homme est entouré de deux joueurs portant un t-shirt avec le numéro 5.

Le nom de la nouvelle équipe professionnelle de basketball de Sudbury a été annoncé mardi par leur propriétaire Dario Zulich, au centre sur la photo. Il ne s’agit pas de vrais joueurs, mais plutôt de mannequins.

Photo : Radio-Canada / Justine Cohendet

Radio-Canada

L'équipe qui rejoindra la Ligue nationale de basketball du Canada (LNBC) a désormais un nom : le Five. Dario Zulich, le propriétaire du club, en a fait l'annonce mardi à Sudbury. Mais le pari est risqué pour cette équipe qui débutera sa saison en novembre prochain.

Un texte de Justine Cohendet

Le nom de l’équipe se veut un clin d’oeil à l'indicatif téléphonique régional « 705 ».

« Ce code est utilisé par cinq grandes villes : le Grand Sudbury, North Bay, Sault-Sainte-Marie, Timmins et Barrie », explique Andrew Dale, le vice-président de Sudbury Wolves Sports & Entertainment.

FIVE représente la culture du basketball, la région, il est à la fois sérieux, mais aussi amusant.

Andrew Dale, vice-président de Sudbury Wolves Sports & Entertainment
Andrew Dale est le vice-président de Sudbury Wolves Sports & Entertainment.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Andrew Dale explique à la presse la signification de Five, le nom de la nouvelle équipe de basket professionnelle qui aura pour domicile le Grand Sudbury.

Photo : CBC/Benjamin Aubé

Un pari risqué

Si l'équipe a un nom, elle n'a pas encore de joueurs ni d'entraîneur et sa pérennité interroge.

Le défi pour les dirigeants du Five : mettre sur pied une équipe qui ne s'effondre pas à la fin de la saison.

Car depuis la création de la ligue en 2011, plusieurs équipes se sont cassé les dents.

Un an après leur arrivée, les SkyHawks d'Ottawa ont été suspendus par la LNBC, tout comme les Kebs de Québec et le Jazz de Montréal qui ont disparu après cette éviction.

« C’est ça que l’on craint, mais le fait que le groupe soit déjà établi avec l’équipe des Wolves et le nouvel aréna qui devrait être construit, ça me rend un peu plus optimiste », dit Randy Pascal, un blogueur sportif à Sudbury.

Le vice-président des opérations de la Ligue de Basketball du Canada Bob Johnston.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le vice-président des opérations de la Ligue de Basketball du Canada Bob Johnston s’était déplacé pour l’occasion à Sudbury lors de l’annonce du nom de la nouvelle équipe Five.

Photo : CBC/Benjamin Aubé

Audley Stephenson, le commissaire de la ligue défend bec et ongles cette arrivée.

« Je pense que nous parlons d’une époque vraiment différente, notre ligue est dans une bien meilleure position et je pense que le groupe a bien travaillé à établir l’équipe », explique-t-il.

Une équipe pour le nouvel aréna

Dario Zulich ne s’en cache pas. L’objectif est d’installer cette nouvelle équipe dans le centre de divertissement controversé qui sera situé sur le Kingsway.

« Je pense que les gens vont d’abord venir jeter un oeil et je suis très optimiste qu’ils reviendront lorsqu’ils auront vu le genre de divertissement que nous proposons », explique celui qui possède également l'équipe de hockey, les Wolves de Sudbury et l'équipe de football, les Spartans.

L’entrepreneur estime que 2000 personnes assisteront à chaque match.

La Ligue nationale de basketball du Canada fêtera ses huit ans à la rentrée prochaine.

Avec l’arrivée du Five, elle compte désormais onze équipes, dont cinq en Ontario.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Basketball

Sports