•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La croisière du MS Marina s'arrête à Trois-Rivières

Chargement de l’image

Le MS Marina au lever du soleil, à quai au port de Trois-Rivières

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le parc portuaire de Trois-Rivières est aujourd'hui le théâtre d'une scène inhabituelle : le débarquement des 1200 passagers du MS Marina, forcés de quitter le navire pour gagner Montréal en autobus.

Le navire de croisière devait se rendre jusqu’à Montréal, mais le niveau actuel du fleuve Saint-Laurent l’empêche de passer sous le pont Laviolette.

Un immense chapiteau a été installé au parc portuaire de Trois-Rivières.

Chargement de l’image
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des centaines de valises attendent leurs propriétaires dans un immense chapiteau installé au parc portuaire de Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada

Les milliers de sacs et valises des passagers y ont été amassés.

Des dizaines d’autobus ont été nolisés pour transporter les passagers du MS Marina jusqu’à l’aéroport Trudeau, à Montréal.

La terrasse Turcotte et le tunnel qui passe sous la terrasse sont bloqués à la circulation automobile le temps du débarquement.

Plusieurs organisations ont été sollicitées pour soutenir cette opération logistique d’envergure.

Débarquement, puis embarquement

Chargement de l’image
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des dizaines d'autobus nolisés ont transporté les passagers du MS Marina jusqu'à l'aéroport Trudeau, à Montréal.

Photo : Radio-Canada

Une fois les 1200 passagers actuels débarqués, le MS Marina doit attendre l’arrivée de 1200 nouveaux passagers, qui devaient prendre le départ de Montréal.

Le navire de croisière reprendra par la suite sa route à destination de Southampton, au Royaume-Uni.

Ce sera la première fois qu’une telle opération, appelée un turnaround, aura lieu à Trois-Rivières.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !