•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux Ontariens tués dans un accident d’avion au Michigan

L'aéroport municipal Sanderson Field, au Michigan.
Les deux hommes de Sault-Sainte-Marie, en Ontario, n’ont eu aucune chance de sortir vivants de l’écrasement, selon Mike Flokerts, de la NTSA. Photo: Google Street View
Radio-Canada

Les autorités ont confirmé lundi l'identité des victimes canadiennes d'un écrasement d'avion aux États-Unis.

Les victimes, le pilote et propriétaire de l’appareil, Gilbert Bélair, 67 ans, et son passager, John Paul Finck, 76 ans, étaient les deux seuls, à bord du petit avion lorsque celui-ci a piqué du nez et s’est écrasé sur le terrain de l’aéroport peu après 10 h samedi.

Le National Transportation Safety Board (NTSA) et deux agents du Federal Aviation Administration, aux États-Unis, ont ouvert une enquête.

Des témoins ont affirmé que le petit appareil avait décollé de la piste 32 et était à environ 50 mètres d’altitude avant de s’écraser, a indiqué Mike Folkerts, de la NTSA.

L’appareil de type artisanal comptait quatre places et il était doté d’un moteur V-6 Honda de 245 chevaux utilisé dans des véhicules automobiles, selon M. Folkerts.

Les restes de l’avion ont été entreposés dans un des hangars de l’aéroport pour examen plus minutieux afin de trouver la cause de l’accident.

Selon M. Folkerts, le pilote Bélair comptait environ 500 heures de vol, dont 60 pour cet appareil.

Il faudra de 12 à 18 mois avant d’avoir le rapport final sur cet écrasement.

Accidents et catastrophes

Justice et faits divers