•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD du Manitoba se penche sur sa culture « misogyne »

Stan Struthers, député de longue date, a également été ministre des Finances et de la Conservation.
Stan Struthers, député de longue date, a également été ministre des Finances et de la Conservation. Photo: Radio-Canada

Un rapport intérimaire dévoilé samedi lors du congrès du Nouveau Parti démocratique (NPD) du Manitoba dit que des membres clefs de la formation politique ont contribué en interne à un « environnement toxique » et une « culture d'intimidation » lorsque le parti était au pouvoir de 1999 à 2016.

Ces conclusions font suite à des allégations de harcèlement à l’encontre de l’ancien ministre Stan Struthers qui participe à cette grand-messe politique.

Les commissaires à l’origine du rapport décrivent une culture « sexiste et misogyne » baignant dans une « ambiance de peur et de loyauté ».

Afin que de tels incidents ne se reproduisent plus, les commissaires proposent entre autres la création d’un bureau indépendant responsable d’entendre toute activité inappropriée au sein du NPD. Elles veulent aussi que l’Assemblée du Manitoba apporte aux employés et députés des services d’aide en santé mentale.

En janvier, cinq femmes ont affirmé avoir été touchées de manière inappropriée pendant plusieurs années par M.Struthers qui a occupé le poste de ministre des Finances et de la Conservation.

Elles ont affirmé que leurs plaintes avaient été ignorées ou qu’aucune solution ne leur avait été proposée.

Une fois les allégations rendues publiques, le NDP avait déclaré qu’une commission lancerait une enquête pour comprendre les « défaillances systémiques » qui facilitent ce genre de comportements au sein du parti.

Stan Struthers a présenté ses excuses en janvier : « Je suis désolé […] pour les comportements inappropriés que j’ai eus et qui ont fait que les personnes ont ressenti qu’elles n’étaient pas respectées ou ont été mal à l’aise ».

Le congrès a débuté vendredi à Brandon. Le chef du parti, Wab Kinew, le cloturera dimanche.

Manitoba

Politique provinciale