•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un prix d'excellence en petite enfance pour une éducatrice francophone du Manitoba

Une femme et un homme tiennent un certificat.

L'éducatrice de Saint-Boniface, Yvette Sorin, a reçu un Certificat d’excellence qui rend hommage aux éducateurs exceptionnels de la petite enfance des mains du premier ministre canadien Justin Trudeau.

Photo : Yvette Sorin

Radio-Canada

Travailler dans les garderies est un travail souvent ingrat. Outre la reconnaissance des parents, il est plutôt rare que des éducatrices et éducateurs sortent de l'ombre, mais Yvette Sorin, propriétaire d'une garderie à Saint-Boniface, a été louangée par le premier ministre canadien.

« Je suis complètement bouche bée. C’est un grand honneur », raconte l’éducatrice en entrevue à l’émission Le 6 @ 9, vendredi matin.

Yvette Sorin fait partie d’un groupe restreint de 15 Canadiens à avoir reçu un Prix du premier ministre pour l'excellence en éducation de la petite enfance.

De ce groupe, cinq personnes ont reçu un Certificat d’excellence qui « rend hommage aux éducateurs exceptionnels de la petite enfance », dont l’éducatrice du Manitoba.

« Les lauréats sont honorés pour leur leadership, leurs méthodes d'enseignement exemplaires en éducation de la petite enfance et leur engagement à poser le fondement dont les enfants ont besoin pour leur donner toutes les chances de prendre le meilleur départ possible dans la vie », peut-on lire sur le site du gouvernement canadien.

Un groupe de personnes devant des drapeaux canadiens.

Yvette Sorin (première rangée, quatrième à partir de la droite) fait partie d’un groupe restreint de 15 Canadiens à avoir reçu un Prix du premier ministre pour l'excellence en éducation de la petite enfance.

Photo : Yvette Sorin

La propriétaire de la garderie Les p'tites crevettes d'Yvette, un service de garde en milieu familial pour les enfants de 0 à 5 ans dans le nord de Saint-Boniface, n’aurait jamais cru qu’un jour son emploi l’aurait conduit cinq jours à Ottawa pour rencontrer le premier ministre.

Le groupe a pu visiter le parlement et recevoir un certificat attestant leurs réalisations des mains de Justin Trudeau.

Travailler avec les parents

C’est un groupe de parents de la garderie qui a fait les démarches pour soumettre la candidature de Mme Sorin pour le prix.

Le gouvernement a écrit que « cette éducatrice fait équipe avec les parents pour assurer le développement de l'autonomie, de l'imagination et de la créativité des enfants et travaille à la transmission de la culture et de la langue en tissant des liens serrés dans la communauté francophone. »

Cependant, l’éducatrice reste humble. « Le mieux, c’est de voir leurs yeux briller lorsqu’ils apprennent quelque chose de nouveau. »

« Pour moi, c’est de voir les enfants s’épanouir, les voir apprendre, les voir grandir, les voir réussir, c’est ça qui me fait continuer », ajoute-t-elle.

Manitoba

Société