•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pleine conscience pour éviter les conflits au travail

Un homme d'affaires.

Les auteurs estiment que des équipes tireraient profit de la pratique de la méditation ou du yoga en groupe, notamment.

Photo : iStockphoto

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les conflits au travail peuvent être diminués ou même évités si on se concentre sur le moment présent, selon un chercheur de l'école de commerce Sauder, de l'Université de la Colombie-Britannique.

« Il a été prouvé que la pleine conscience augmente la satisfaction à l’égard de notre travail et le bien-être, et réduit le stress chez les employés. Alors nous nous sommes demandé comment ces avantages peuvent ou ne peuvent pas se transférer dans un environnement de travail », explique le chercheur principal de l’étude, Lingtao Yu, dans un communiqué.

Il précise que la pleine conscience en équipe fait référence à une conviction commune de se concentrer sur le moment présent et s’assurer que les membres de l’équipe interagissent les uns avec les autres sans jugement. Selon les auteurs, leur étude publiée dans le journal Academy of Management remet pour une première fois en question l’idée selon laquelle la pleine conscience est une activité solitaire et explore comment elle peut profiter à des équipes.

« Nous avons trouvé que, lorsque les équipes font preuve de pleine conscience, cela réduit les conflits interpersonnels et les aide à mieux se concentrer sur leurs tâches », ajoute le professeur de l’UBC.

Afin de tirer ces conclusions, les chercheurs disent avoir mené deux études sur le terrain auprès de 394 étudiants suivant des programmes de maîtrise en administration des affaires aux États-Unis pour créer une échelle et en tester les bénéfices. Ils ajoutent avoir testé leur étude auprès d’une autre culture de travail avec 292 travailleurs de la santé en Chine.

« Notre recherche montre qu’un conflit interpersonnel peut entraîner des mauvais comportements interpersonnels et sociaux, et nuire au travail d’équipe dans son ensemble », avance de son côté la cochercheure Mary Zellmer-Bruhn, de l’Université du Minnesota. « La pleine conscience peut agir comme mesure de protection contre cela et assurer qu’une tâche plutôt qu’une personne demeure le point de concentration de réactions », ajoute-t-elle.

Les auteurs estiment que des équipes tireraient un bénéfice de la pratique de la médiation ou du yoga en groupe, notamment.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !