•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Santé Canada impose l'ajout d'une mise en garde sur les opioïdes d'ordonnance

Une pharmacienne prépare des opioïdes sur ordonnance pour un client.
L'étiquette de mise en garde collée sur le contenant remis au patient va indiquer que « les opioïdes peuvent causer une dépendance, la toxicomanie et une surdose ». Photo: Radio-Canada
La Presse canadienne

Santé Canada s'apprête à rendre obligatoire l'ajout d'un autocollant de mise en garde sur les opioïdes obtenus sur ordonnance et la remise d'un document explicatif aux patients.

C'est la première fois que le gouvernement fédéral impose par règlement l'ajout d'un autocollant de mise en garde et la distribution d'un dépliant d'information pour un médicament délivré sur ordonnance en pharmacie.

Selon un communiqué publié par Santé Canada, l'étiquette de mise en garde collée sur le contenant remis au patient va indiquer que « les opioïdes peuvent causer une dépendance, la toxicomanie et une surdose ».

Dans la documentation écrite, le patient va trouver « des renseignements importants sur les signes de surdose d'opioïdes et les mesures à prendre, comme ne pas partager le médicament ». D'autres informations, dont celles concernant les effets secondaires possibles, vont aussi être inscrites dans le dépliant.

La réglementation publiée mercredi dans la Gazette du Canada va du même coup obliger les entreprises pharmaceutiques à élaborer et à mettre en place des « plans de gestion des risques » pour caractériser, surveiller, prévenir et atténuer les risques associés à la prise d'opioïdes.

Les médicaments à base d'opioïdes sont notamment utilisés pour traiter la douleur aiguë lorsque les autres moyens de traitement s'avèrent inefficaces.

Les autocollants et les dépliants devraient commencer à être distribués dans les cliniques et les pharmacies dès le mois d'octobre.

La date d'entrée en vigueur de la nouvelle réglementation n'a pas encore été déterminée.

Santé publique

Santé