•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

25 M$ pour modernier les installations de Matériaux Blanchet d'Amos

Matériaux Blanchet d'Amos.

Matériaux Blanchet d'Amos

Photo : Radio-Canada / Piel Côté

Radio-Canada

L'entreprise Matériaux Blanchet investira 25 millions de dollars afin de moderniser son usine de rabotage située à Amos. L'ajout d'un bâtiment supplémentaire permettra de tripler la superficie des installations.

Avec les informations de Piel Côté

L'usine de Matériaux Blanchet vivra de grands changements dans les 18 prochains mois. La direction de la compagnie a annoncé mercredi matin qu'elle moderniserait son usine de rabotage avec la mise en place d'un tout nouveau planeur.

Cette machine, qui sert à adoucir le bois brut avant la vente aux quincailleries, permettra d'améliorer la rentabilité de l'entreprise, selon le vice-président aux opérations, Patrick Leblanc.

« C'est parce qu'on veut être ici sur le long terme, mais c'est sûr qu'on veut aussi contrôler nos coûts d'une meilleure façon pour devenirs plus compétitif, soutient M. Leblanc. On n'abandonne vraiment pas le marché. On est là pour rester et on veut continuer à développer l'entreprise. »

Il va y en avoir des pertes d'emplois.

Patrick Leblanc, vice-président aux opération à l'usine d'Amos

Les travaux pour la nouvelle usine commenceront en juin 2018 et seront terminés en septembre 2019, mais d'ici là, l'entreprise ne conservera pas 185 travailleurs à son actif. Impossible toutefois de connaître le nombre de pertes d'emplois en lien avec la modernisation.

« Il va y avoir des postes abolis, mais nous autres, ce que l'on pense, c'est qu'avec tous les postes qui s'en vont à la retraite, on va garder nos employés. Globalement, il va y avoir des départs pour la retraite oui, mais des mises à pied réelles, on ne pense pas qu'il va y en avoir pour le moment », détaille le vice-président aux opérations de l'usine d'Amos.

Patrick Leblanc, vice-président aux opérations chez Matériaux Blanchet.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Patrick Leblanc, vice-président aux opérations chez Matériaux Blanchet

Photo : Radio-Canada / Piel Côté

Bien accueillie dans le milieu

Même si Matériaux Blanchet n'aura pas le même nombre d'employés, le président de la Chambre de commerce et d'industrie du Centre-Abitibi, Claude Balleux, a bien accueilli cette nouvelle.

« Ils ont confiance en l'avenir et en la capacité d'Amos à les soutenir et à les fournir en employés, en ressources pour poursuivre leur développement. C'est très positif », commente-t-il.

La cour de Matériaux Blanchet, à Amos.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La cour de Matériaux Blanchet, à Amos

Photo : Radio-Canada / Piel Côté

Même son de cloche du côté du maire Sébastien D'Astous. Il ne s'inquiète pas de l'éventuelle baisse d'emplois et se réjouit de cette annonce importante pour sa communauté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Industrie forestière