•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nombre de sans-abri augmente de 2 % à Vancouver

Un sans-abri au coin des rues Robson et Hamilton à Vancouver.

Un sans-abri au coin des rues Robson et Hamilton, à Vancouver.

Photo : Radio-Canada / David Horemans

Radio-Canada

Le nombre de sans-abri s'élève à 2181 à Vancouver, selon un décompte dont les données ont été transmises aux conseillers municipaux, mardi, lors d'une rencontre.

Le recensement effectué les 13 et 14 mars a dénombré 659 sans-abri vivant dans la rue, et 1522, dans des refuges. Il s’agit d’une augmentation de 2 % en comparaison avec l’an dernier. Toutefois, cette hausse est moins importante que celle que la ville a connue entre 2016 et 2017 et qui s’était élevée à 16 %, selon le document remis aux conseillers.

Le maire de Vancouver estime qu'il faut en faire davantage pour aider cette population, mais que certaines initiatives ont permis d’améliorer la situation. « Grâce à un partenariat fort avec le gouvernement de la Colombie-Britannique, nous avons été en mesure de trouver un toit pour des centaines de personnes en très peu de temps », soutient le maire dans un communiqué.

« Avec de nouvelles maisons modulaires temporaires et du logement social qui doit ouvrir ses portes dans les prochains mois, j’ai bon espoir que nous ferons des progrès importants vers notre objectif qui est de nous assurer que plus personne n’aura à dormir dehors la nuit à Vancouver », explique-t-il.

Quelques faits saillants du recensement :

  • 0,3 % de la population de Vancouver est sans abri
  • 78 % des sans-abri vivaient déjà à Vancouver quand ils le sont devenus
  • 40 % des sans-abri sont Autochtones, alors qu’ils représentent 2,2 % de la population à Vancouver

En 2008, lors de la campagne électorale municipale, Gregor Robertson avait promis de mettre fin à l’itinérance dans les rues de la ville au plus tard en 2015. L’objectif n’est pas atteint, et M. Robertson a annoncé qu’il ne chercherait pas à se faire réélire aux prochaines élections en octobre 2018.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Pauvreté