•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ligne Metro : Edmonton veut résilier son contrat avec Thales

Un train léger traverse un passage à niveau.

Le train léger à Edmonton.

Photo : Lydia Neufeld/CBC

Radio-Canada

La Ville d'Edmonton veut résilier son contrat de 55 millions de dollars qui la lie à l'entreprise Thales chargée de la signalisation de la ligne Métro du train léger.

La décision intervient une journée après que Thales n'ait pas respecté son dernier délai du 30 avril pour résoudre les nombreux problèmes avec son logiciel.

La Ville a décidé mardi d'envoyer un avis de défaut de son contrat à l'entreprise. Il s’agit d’une première étape juridique nécessaire pour pouvoir résilier l’entente.

Le maire d’Edmonton, Don Iveson, dit qu’il fallait agir : « Nous ne pouvons pas continuer à attendre une solution qui pourrait ne jamais venir. Assez est assez, c’est ici que nous traçons la ligne ».

Thales a obtenu le contrat en mai 2011.

Dans un communiqué, l’entreprise s’est déclarée déçue par la décision.

Nous demeurons engagés envers le projet et continuerons à travailler, comme nous l'avons toujours fait, conformément à nos obligations contractuelles

Communiqué de Thales

Selon le contrat, Thales dispose de cinq jours pour répondre à l'avis de défaut avec un plan pour résoudre les problèmes.

En plus d’approuver l’envoi d’un avis de défaut, les conseillers de la ville d’Edmonton ont aussi autorisé l'administration à explorer des alternatives, comme le système plus traditionnel utilisé sur la ligne Capital.

50 incidents

Un rapport datant de décembre montre qu’il y a eu plus de 50 incidents liés à la signalisation sur la ligne de Métro depuis son lancement en 2015.

Dans cinq cas, les portes des passages pour piétons sont montées ou descendues au mauvais moment. Dans deux autres cas, deux trains se sont retrouvés face à face sur la même voie à la station NAIT.

Edmonton a déjà payé 23 des 55 millions de dollars du contrat à Thales, mais retient actuellement le 22 millions de dollars qui reste jusqu'à ce qu'il y ait une résolution à propos du système de signalisation.

Alberta

Transport en commun