•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les étudiants de l’USB pourraient payer plus cher leurs études

La coupole de l'Université de Saint-Boniface sur fond de ciel bleu.
Les droits de scolarité représentent 15 % des revenus de l’Université de Saint-Boniface. Photo: Radio-Canada / Christian Riou
Radio-Canada

L'Université de Saint-Boniface (USB) à Winnipeg s'apprête à augmenter les droits de scolarité de ses étudiants. Si le Bureau des gouverneurs de approuve la mesure, la facture des étudiants augmentera d'un maximum de 6,6 % l'an prochain.

« Les universités sont dans la situation de voir un recul dans leur financement de base et cherchent des moyens d’augmenter des revenus pour tenir la ligne sur les produits, les services et les programmes qu’ils offrent aux étudiants », explique le vice-recteur à l’administration et aux finances, René Bouchard.

L’Université justifie cette augmentation par une réduction du financement provincial de 0,9 %. L’augmentation des droits de scolarité équivaudrait au manque à gagner qui suit la réduction du financement provincial, selon M. Bouchard.

Il note que les droits de scolarité représentent 15 % des revenus de l’USB.

Il rappelle aussi que les universités ont désormais le droit de procéder à ces augmentations. Depuis la fin du gel des droits de scolarité, elles peuvent décréter des augmentations maximales égales au taux de l’inflation plus 5 % par an.

« Les droits de scolarité sont quand même beaucoup inférieurs à ce qu’on voit dans les autres provinces de l’ouest, et avec les récentes modifications à la loi, ça permet un certain rattrapage », déclare M. Bouchard.

L’Université de Winnipeg a annoncé mardi qu’elle augmentait ses frais de scolarité de 6,6 %. M. Bouchard affirme qu’il n’y a pas de liens entre les actions de l’USB et de l’Université de Winnipeg.

« Ce n’est pas lié à cette décision, quoique pour l’Université de Saint-Boniface, nous sommes toujours aux aguets des niveaux de droits de scolarité chargés par les autres grandes universités, les autres grands établissements de la province », dit-il.

Une ébauche du budget de l’USB sera présentée au Bureau des gouverneurs dans les prochaines semaines. Et selon M. Bouchard, une décision définitive sera prise d’ici la fin mai.

Avec des informations de Christian Riou

Manitoba

Éducation