•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il n'y aura pas de battage de pieux sur le projet éolien de Wheatley

Éolienne

Éolienne

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La construction de 18 éoliennes à Wheatley se fera sans l'utilisation d'une technique d'installation qui suscite la controverse dans le Sud-Ouest de l'Ontario.

Le projet, appelé le Romney Wind Energy Centre, a été approuvé par le ministère qui a imposé certaines conditions.

Une de ces conditions stipule que le projet ne doit pas utiliser la technique du battage de pieux.

C'est une victoire pour ces gens, parce que le battage de pieux risque de contaminer l'eau de la nappe phréatique.

Taras Natyshak, député d'Essex pour le NPD

Des résidents de la région soutiennent qu'en enfonçant des pieux dans le sol, les ouvriers broient la roche. Selon le groupe de citoyens Water Wells First, les particules se retrouvent ensuite dans l'eau des puits, qui devient trouble et de couleur foncée.

Le ministère de l'Environnement et du Changement climatique assure que le battage de pieux n'a jamais fait partie de la proposition du Romney Wind Energy Centre.

Romney Energy Centre GP Inc., qui pilote le projet, assure d'ailleurs n'avoir jamais eu l'intention d'utiliser la technique de battage de pieux pour ériger les 18 éoliennes.

CORRECTION

Une version antérieure de ce texte affirmait que la province avait interdit le battage de pieux pour ce projet. En fait, l'entreprise proposait l'érection du parc éolien sans recourir au battage de pieux. L'entreprise ne pourrait pas recourir au battage de pieux à moins d'obtenir l'approbation du ministère de l'Environnement et du Changement climatique. Le titre du texte a été modifié pour refléter ces nouvelles informations.

Politique provinciale

Environnement