•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le sud-est du Manitoba toujours menacé par les flammes

En avant-plan, une voie ferrée, en arrière-plan des flammes et de la fumée.
Un feu s'est déclaré près de la voie ferrée au nord du chemin Dugald, à Winnipeg, dimanche matiné. Il a pu être circonscrit. Photo: Hayden Maines
Radio-Canada

Les feux de broussaille continuent de brûler dans le sud-est du Manitoba et dans la région d'Entre-les-Lacs en raison d'un temps très sec ce printemps.

Dans la municipalité rurale de Piney, la superficie d’un brasier incontrôlable a même doublé.

L'état d'urgence décrété lundi à Badger dans cette municipalité reste en vigueur, et l'autoroute 203 est toujours fermée. Les autorités sont prêtes à évacuer les habitants en cas de besoin.

L’incendie qui a détruit la maison du préfet de la municipalité de Stuartburn, Jim Swidersky, s'étend actuellement sur 20 kilomètres carrés.

Quatre bulldozers, trois hélicoptères et quatre avions-citernes, dont deux de l’Ontario, combattent les flammes.

« C’est une expérience qui fait très peur. Ça rend vraiment inconfortable », raconte une habitante de Badger, Donna Stewart, en soulignant que ces derniers jours ont été très tendus.

En 2012, elle avait dû évacuer le village en raison d’un incendie de forêt.

« Ce matin, lorsqu’on s’est réveillés, dit-elle, le feu et le vent s’étaient calmés, et nous avions un peu de pluie dans la nuit. On se sentait vraiment soulagé ».

Selon le sous-préfet de Piney, Ken Prociw, le vent soufflait vers l’est et vers le nord ce qui a poussé l’incendie dans l’orientation opposée du village.

Une petite quantité de pluie est tombée sur la région dans la nuit de lundi à mardi, mais pas assez pour vraiment compenser les conditions sèches, selon Environnement Canada.

L'avril le plus sec depuis 30 ans

La ville de Winnipeg connaît un mois d’avril le plus sec depuis 1988 ans et le quatrième le plus sec depuis 1872, explique Louis Kohanyi, météorologue à Environnement Canada.

Winnipeg a reçu seulement 1,7 mm de pluie le mois dernier, alors qu'elle en reçoit en moyenne 19,2 mm.

Louis Kohanyi explique que le peu de précipitations est dû à une crête de haute pression qui s'est installée sur le Manitoba.

L'interdiction de faire du feu en plein air est en vigueur à Winnipeg, ainsi que dans la région d’Entre-les-lacs, dans le sud-est du Manitoba et dans certaines parties du sud-ouest.

Louis Kohanyi ajoute qu’aucune précipitation n’est attendue pour Winnipeg avant mardi prochain.

De l’information sur des interdictions d’allumer des feux et des mises à jour sur le statut d'incendies sont accessibles sur le site web de la province (en anglais) (Nouvelle fenêtre).

Avec des informations de Rémi Authier

Manitoba

Conditions météorologiques