•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 M$ pour le nouveau Centre de santé communautaire francophone de Timmins

Soins de santé en Ontario : Peut-on être malade en français?
Soins de santé en Ontario : Peut-on être malade en français? Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

C'est le Réseau local d'intégration des services de santé du Nord-Est (RLISS N-E) qui aura à développer le projet de centre de santé communautaire avec les services interprofessionnels nécessaires afin de mieux répondre aux besoins des francophones. La province lui verse plus de 2,1M$, une somme déjà prévue dans le plus récent budget ontarien.

Un texte de Caroline Bourdua avec les informations de Jean-Loup Doudard et Claudine Brûlé

Le 1er mai 2018, on a une annonce qui nous confirme que l’on va avoir les ressources financières pour mettre sur pied un centre de santé communautaire francophone à Timmnins

Pierre Bélanger, président du CA Alliance de la francophonie de Timmins

« Timmins est un bassin francophone minoritaire, mais très important », a dit la ministre des Affaires francophones Marie-France Lalonde au cours d’un point de presse.

Même avec l'insistance des journalistes, la ministre Lalonde n'a pas voulu confirmer la construction d’un édifice qui abriterait le Centre de santé communautaire francophone de Timmins.

« Définitivement il va y avoir un emplacement, mais c’est aux gens du RLISS avec les gens du milieu à décider de l’endroit exact où ces services seront offerts, a dit Mme Lalonde. Le RLISS travaille avec les gens du milieu pour amener plus de services francophones », a-t-elle répété.

Une annonce qui semble floue

La communauté se bat depuis 30 ans, après plusieurs consultations et études, pour obtenir de véritables services de soins de santé en français.

Pierre Bélanger, président CA Alliance de la francophonie de Timmins.Agrandir l’imagePierre Bélanger de l’Alliance de la francophonie de Timmins se réjouit de l’annonce au sujet du centre de santé communautaire francophone. Photo : Radio-Canada

Selon Pierre Bélanger de l’Alliance de la francophonie de Timmins, il y a une raison pour laquelle l’annonce de mardi paraît si vague.

« On ne voulait pas une annonce politique, on voulait une annonce avec du financement et ça ne veut pas dire que le processus est terminé », dit M. Bélanger.

Il indique qu’avec le déclenchement prochain des élections, il était important que l’annonce se fasse maintenant.

« On ne voulait pas encore être pris dans un autre cycle électoral », a-t-il conclu.

Autres réactions

Selon le président du comité pour l’établissement d’un centre de santé communautaire Denis Bélanger, toutes les études entreprises depuis des années ont toujours démontré un écart important entre l’état de santé de la population et les francophones.

« Ça va permettre à la population francophone d’avoir accès plus facilement à l’ensemble des pourvoyeurs de service », a-t-il expliqué.

M. Bélanger n’a pas raté de remercier le député Gilles Bisson de même que l’ancien ministre de la Santé Eric Hoskins.

C’est une excellente nouvelle pour les francophones de Timmins et la région

Denis Bérubé, directeur CA RLISS N-E

Selon M. Bérubé, le RLISS du N-E travaillera au cours des prochaines semaines à la création de l’entité chargée de mettre sur pied un conseil d’administration provisoire, qui à son tour créera un CA permanent francophone.

« Ce sera une gouvernance francophone, mais ça va quand même être un centre assez inclusif de la communauté », dit M. Bérubé.

C’est ce conseil d’administration qui procédera à l’embauche d’un directeur général et qui veillera à développer le nouveau Centre de santé communautaire francophone de Timmins.

La somme annoncée aujourd’hui assure le financement de base pour l’embauche du personnel tel un médecin, des infirmières-praticiennes, des travailleurs sociaux et autres professionnels de la santé pour un total d’une vingtaine d’employés, a indiqué M. Bérubé.

Il croit qu’il faudra au moins de deux à trois ans, avant que le Centre de santé communautaire francophone de Timmins soit pleinement fonctionnel.

Santé mentale

Santé