•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les chevaux perçoivent les émotions humaines et s’en souviennent

Un cheval.

Les chevaux domestiques peuvent lire les expressions faciales des humains et s'en souvenir.

Photo : iStock

Radio-Canada

Les chevaux domestiques peuvent lire les expressions émotionnelles des humains et s'en souvenir, ont montré des chercheurs britanniques.

Un texte d'Alain Labelle

Des recherches antérieures avaient montré que les chevaux reconnaissaient les expressions faciales humaines, mais celle-ci est la première à établir qu'ils peuvent se souvenir d'expériences émotionnelles avec des individus en particulier.

La psychologue en comportement animalier Karen McComb et ses collègues des universités du Sussex et de Portsmouth pensent que les chevaux utilisent cette capacité de se souvenir des émotions humaines pour identifier les personnes qui pourraient représenter une menace potentielle à leur sécurité.

Cette capacité pourrait aussi leur être utile dans l'établissement de liens sociaux.

Ce que nous avons découvert, c’est que les chevaux peuvent non seulement lire les expressions faciales humaines, mais aussi se souvenir de l’état émotionnel d’une personne lorsqu’ils la revoient plus tard dans la journée.

Karen McComb

« Cette capacité leur permet d’adapter leur comportement en conséquence », ajoute Karen McComb.

Pour arriver à ce constat, les chercheurs ont mené des expériences contrôlées au cours desquelles ils ont présenté à des chevaux les photographies d’un visage humain en colère ou heureux. Quelques heures plus tard, les bêtes ont rencontré cette personne qui prenait bien soin de garder une expression neutre sur son visage.

Une chercheuse garde une expression faciale neutre.

Une chercheuse garde une expression faciale neutre

Photo : Université de Sussex

Or, la courte exposition à la photographie de l’expression faciale de la personne a été suffisante pour générer des différences claires dans les comportements de chevaux lorsqu’ils rencontraient la personne plus tard dans la journée.

Les chercheurs ont constaté que, malgré l’expression neutre des humains lors de leur rencontre, la direction du regard des chevaux a révélé qu’ils percevaient la personne de façon plus négative s’ils l’avaient précédemment vue en colère plutôt qu’heureuse sur la photo.

Nous savons que les chevaux sont des animaux socialement intelligents, mais c’est la première fois qu’il a été démontré qu’un mammifère possède cette capacité particulière.

Leanne Proops, Université de Portsmouth

Le saviez-vous?

D’autres travaux ont montré que les animaux ont tendance à voir les événements négatifs avec leur œil gauche en raison de la spécialisation de l’hémisphère droit du cerveau dans le traitement des stimuli menaçants. L’information de l’œil gauche est traitée dans l’hémisphère droit.

Il faut noter que, dans l’expérience actuelle, les humains ne savaient pas quelles photographies les chevaux avaient vues auparavant, afin d’éviter tout risque de se comporter différemment.

Ce qui frappe les auteurs de ces travaux publiés dans le journal Current Biology, c’est que les comportements des chevaux se sont produits après n'avoir vu que brièvement une photo de la personne avec une expression émotionnelle particulière — ils n’avaient pas vécu une expérience fortement positive ou négative avec la personne.

En 2016, d’autres chercheurs britanniques avaient montré que les chiens pouvaient, à partir des expressions du visage et des intonations de voix, connaître l’humeur d’une personne.

Psychologie

Science